Aller au contenu

Corylus maxima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Noisetier de Lambert (Corylus maxima) est un arbuste de la famille des bétulacées. Sa variété pourpre est plantée comme arbuste d'ornement.

  • Corylus lambertiana

Selon World Checklist of Selected Plant Families (WCSP) (2 avr. 2012)[1] : Corylus maxima Mill. (1768)

  • Noisetier tubuleux ou noisetier franc[2].

Description

[modifier | modifier le code]

Le Corylus maxima est un arbuste, les feuilles sont portées par un pétiole de 0.8 à 1.5 cm. Il produit des noisettes allongées, dans un involucre fermé, tubulaire, environ 2 fois plus long que le fruit[2].

Répartition

[modifier | modifier le code]

C. Maxima est spontané au sud-est de l'Europe et en Asie mineure. Il est cultivé pour les fruits et comme ornemental dans les zones tempérées de l'Europe où il est aussi subspontané[3].

Variété horticole

[modifier | modifier le code]

Corylus maxima purpurea est considérée comme une variété intéressante[4]. Elle est citée dans les Notes sur les végétaux cultivés en plein air au Château du Crest près Genève[5].

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. WCSP. World Checklist of Selected Plant Families. Facilitated by the Royal Botanic Gardens, Kew. Published on the Internet ; http://wcsp.science.kew.org/, consulté le 2 avr. 2012
  2. a et b Pierre, ... Normandie roto impr.), Le livre des arbres, arbustes & arbrisseaux, Actes Sud, (ISBN 2-7427-4778-8 et 978-2-7427-4778-8, OCLC 470419220, lire en ligne)
  3. « Fiche espèce », sur www.infoflora.ch (consulté le )
  4. Gerd Krüssmann, La pepiniere : multiplication des arbres, arbustes, coniferes et arbres fruitiers, Paris, La Maison Rustique, , 382 p. (ISBN 2-7066-0112-4 et 978-2-7066-0112-5, OCLC 757236170, lire en ligne), p. 78
  5. Marc Micheli, Le jardin du Crest, Genève, Rey et Malavallon, , 229 p., p. 45

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :