Corstorphine Hill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Corstorphine Hill
Vue de Corstorphine Hill (arrière-plan) depuis le point de vue de Cammo Tower.
Vue de Corstorphine Hill (arrière-plan) depuis le point de vue de Cammo Tower.
Géographie
Altitude 162 m
Coordonnées 55° 57′ 03″ nord, 3° 16′ 18″ ouest
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Écosse Écosse
Council area Édimbourg
Géolocalisation sur la carte : Écosse
(Voir situation sur carte : Écosse)
Corstorphine Hill
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Corstorphine Hill

Corstorphine Hill est l'une des collines d'Édimbourg, en Écosse, du nom de la ville voisine de Corstorphine. On parle traditionnellement de sept collines à Edimbourg en référence aux Sept collines de Rome, mais ce chiffre est discutable et, à mesure que la ville s’est développée, plus encore. C'est une longue colline en forme de crête, principalement boisée (bois de Corstorphine), et elle est plus développée du côté sud, comprenant le zoo d'Édimbourg. De nombreux logements ont été construits sur les pentes les plus basses et des maisons dans d’autres parties de la ville ont été construites avec de la pierre extraite de la carrière de Corstorphine.

Sites[modifier | modifier le code]

La carrière Barnton, à l'extrémité nord de la colline, était le site d'une station radar de guerre et d'un bunker nucléaire de la guerre froide. Le terrain de golf Murrayfield et la banlieue de Craigcrook se trouvent sur le versant est.

Au sommet se trouvent deux mâts radio et une tour dédiée à Sir Walter Scott. Il y a aussi des preuves d'une ancienne colonie ici, peut-être une colline fortifiée. Des marques de cupule ont été trouvées sur la colline.

La réserve naturelle locale de Corstorphine Hill fait maintenant partie de la section d'Édimbourg du prolongement de John Muir Way.

Zone bâtie[modifier | modifier le code]

La partie supérieure de la colline est une LNR et est boisée. Les banlieues environnantes ou sur la colline comprennent Barnton, Clermiston, Corstorphine, Clerwood, Craigcrook, Craigmount, Drumbrae, East Craigs, Ravelston, West Craigs.

Cimetière de Corstorphine Hill[modifier | modifier le code]

Le cimetière de Corstorphine Hill se trouve sur les pentes occidentales inférieures de la colline et est maintenant entouré de logements.

Il date des années 1930 et était une propriété privée jusqu'à son acquisition par le conseil municipal de la ville d'Édimbourg. Il est à noter en raison de son incorporation d'un cimetière boisé et du grand nombre de sépultures de guerre polonaises datant de la Seconde Guerre mondiale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Raymond MacKean Bell, Literary Corstorphine: A reader's guide to West Edinburgh, Leamington Books, Édimbourg, 2017.
  • (en) Michael Cant, Villages of Edinburgh, volumes 1 et 2, John Donald Publishers Ltd., Édimbourg, 1986-1987 (ISBN 0-85976-131-2).
  • (en) Mary Cosh, Edinburgh the Golden Age, Birlinn, Édimbourg, 2003.
  • (en) Alexandra Stewart Cowper, Corstorphine Village, 1891, Association des extra-muros de l'Université d'Édimbourg, 1973.
  • (en) WG Dey, Corstorphine: A Pictorial History of a Midlothian Village, Mainstream Publishing, 1990 (ISBN 1851583661).
  • (en) James Grant, Old and new Edinburgh, volumes 1–3 (ou 1-6, édition dépendante), Cassell, années 1880 (publié sous forme de périodique) : édition en ligne
  • (en) Stuart Harris, The Place Names of Edinburgh, Edimbourg, Éditions Gordon Wright, 1996, p. 144 (ISBN 0-903065-83-5).
  • (en) Alison Mackintosh, Corstorphine Hill: "The Finest Views the Eye Can Feast on"", 2007 (ISBN 0955737907).
  • (en) Robin Sherman, Old Murrayfield and Corstorphine, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]