Corses (ethnie nuragique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte des principales ethnies nuragiques; en bleu les Corses, en rouge les Bàlari, en jaune les Ilienses.

Les Corses sont une antique population nuragique de la Sardaigne et de la Corse. Ptolémée les cite pour la première fois dans son œuvre (III, 3). Pendant l'époque de la culture nuragique, l'antique tribu des Corses est avec celles des Bàlari et les Ilienses) une des principales ethnies de la population de la Sardaigne.

Certains érudits pensent que les Corses habitaient à l'origine en Sardaigne et se sont établis sur l'île voisine qui prit leur nom, alors que d'autres pensent l'inverse, c'est-à-dire qu'un peuple venant de Corse s'est établi en Sardaigne, les indigènes les nommant de fait par leur origine, Corses.

« Il y a, pas très loin de la Sardaigne, une île nommée [...] Corse. De cette île une expédition conséquente d'individus se rendit en Sardaigne et demeurent désormais dans la même région se réservant une partie des montagnes : Les indigènes de la Sardaigne les appellent « Corses », du nom de leur patrie [...] »

— Pausanias le Périégète, Voyage en Grèce, livre 10 chap 17, moitié du IIe siècle.

Origine[modifier | modifier le code]

Selon l'archéologue Giovanni Ugas il est probable que les Corses appartiennent à la famille des peuples Ligures qui peuplaient pendant les périodes préhistoriques et proto historique une grande partie de l'Italie septentrionale et de la France méridionale[1]. Des mouvements de gens depuis l'Apennin ligure vers les deux îles tyrrhéniennes sont attestées pendant le néolithique ancien (6000 - 4000 av. J.-C.)[2].

Les anciens parlers en Corse, avant l'occupation romaine, avaient donc probablement un fonds commun proto-toscan (ou proto-étrusque) avec diverses influences de peuples méditerranéens (Celtes, Ibères, Ligures) et ont ensuite été profondément romanisés. Ils ne constituent au plus qu'un lointain substrat au corse moderne (et sa variante du Nord de la Sardaigne, le gallurais) qui est une langue très proche du toscan archaïsant.

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

En Sardaigne, les tribus corses ont surtout habité les côtes nord orientales, correspondant à l'actuelle Gallura, près de celles des Tibulates et au nord des Coracenses. Néanmoins, d'autres tribus se sont établies au Sud et à l'Ouest du monte Limbara, jusqu'au pied de la région Marghine, comme le confirme le toponyme Corsein, l'actuelle Cossoine, près de Bonorva.

À partir de l'âge du bronze, en Corse méridionale, au Sud d'Ajaccio, se developpa la culture torréenne considérée comme jumelle de celle nuragique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Giovanni Ugas, L'alba dei Nuraghi, , 34 p.
  2. (it) Giovanni Ugas, L'alba dei Nuraghi, , p. 13

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]