Waiata (Corroboree)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Corroboree)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Corroboree (Australie).
Waiata
Corroboree
Album de Split Enz
Sortie
Enregistré AAV Studios, Melbourne
Durée 38:28
Genre Rock, new wave
Format Vinyle LP, CD[1], digital[2]
Producteur David Tickle
Label Mushroom Records, Polydor

Albums de Split Enz

Singles

  1. One Step Ahead
    Sortie :
  2. History Never Repeats
    Sortie :
  3. I Don't Wanna Dance
    Sortie : 1981

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 3.5 étoiles sur 5 [3]
Robert Christgau C+ [4]

Waiata est le sixième album studio du groupe néo-zélandais de new wave Split Enz, sorti en 1981.

Il paraît, en Australie, sous le nom de Corroboree.

Présentation[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le batteur Malcolm Green (en), en dépit de ses bonnes performances, est renvoyé avant la sortie de l'album en raison de désaccords avec le frontman du groupe, Tim Finn (en).

Le titre Ships était initialement intitulé Up to the Nines et Clumsy débute sa carrière en tant que Cheated.

Lors de son édition sur le marché américain, Noel Crombie a été ennuyé par le changement de pochette de l'album car il a une aversion pour la couleur marron.

Les chansons History Never Repeats et One Step Ahead sont parmi les premiers vidéoclips diffusés sur MTV lorsque la chaîne de télévision par câble est lancée aux États-Unis, en 1981.

Le titre bonus de la réédition australienne, In the Wars, est la face B du single One Step Ahead (en), enregistré aux AAV Studios de Melbourne et sorti en .

Titre de l'album[modifier | modifier le code]

Waiata est le terme maori désignant la chanson et le chant, alors que corroboree est le terme aborigène. Selon Noel Crombie (en), chanteur et ancien membre du groupe, l'intention était de nommer l'album à l'aide d'un mot indigène de chaque pays dans lequel il est lancé.

Le principe ne s'est, cependant, pas répandu et le seul pays à adopter ce changement est l'Australie qui lui donne l'appelation Corroboree[5]. Le reste du monde conserve le titre original néo-zélandais Waiata.

Classements[modifier | modifier le code]

Bien qu'il se soit classé no 1 des charts australiens[6] et néo-zélandais[7], l'album n'obtient pas le même succès et les énormes ventes de l'opus précédent True Colours.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
Face A
A1. Hard Act to Follow 3:17
A2. One Step Ahead 2:52
A3. I Don't Wanna Dance 3:33
A4. Iris 2:49
A5. Wail 2:52
A6. Clumsy 3:31
Face B
B1. History Never Repeats 2:58
B2. Walking Through Ruins 4:05
B3. Ships 3:02
B4. Ghost Girl 4:26
B5. Albert of India 4:03
38:28
Titre bonus - Réédition limitée remasterisée digipack Australie (Mushroom Records, Warner Music Group, 2006)[8]
No Titre Durée
12. In the Wars 3:33
42:09

Crédits[modifier | modifier le code]

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Équipes technique et production[modifier | modifier le code]

  • Production, ingénierie : David Tickle
  • Ingénierie (assistant) : Scott "Blackhand" Hemming
  • Management : Nathan Brenner

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Split Enz: Waiata sur Discogs et Split Enz: Waiata sur MusicBrainz - Première réédition CD Australie - "Corroboree" (Mushroom Records, 1991)
  2. Écoute et téléchargement, « Split Enz: Waiata », sur iTunes.com, AppleStore (consulté le 23 septembre 2017)
  3. (en) « Split Enz: Waiata - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 23 septembre 2017)
  4. (en) Robert Christgau, « Split Enz: Waiata - Consumer Guide Album », sur RobertChristgau.com (consulté le 23 septembre 2017)
  5. (en) Split Enz: Corroboree sur Discogs et Split Enz: Corroboree sur MusicBrainz - Édition originale vinyle LP australienne (Mushroom Records, 1981)
  6. Kent, David. Australian Chart Book 1970–1992. St Ives, N.S.W. (1993). (ISBN 0-646-11917-6).
  7. (en) « New Zealand Charts - Split Enz: Waiata (Album) », sur Charts.org.nz, Hung Medien (consulté le 23 septembre 2017)
  8. (en) Split Enz: Corroboree sur Discogs et Split Enz: Corroboree sur MusicBrainz - Réédition limitée remasterisée digipack Australie inclus 1 titre bonus (Mushroom Records, Warner Music Group, 2006)

Liens externes[modifier | modifier le code]