Corridor de Siliguri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le corridor de Siliguri, marqué par un cercle rouge (au haut à droite de la carte) à l'endroit le plus étroit : une vingtaine de kilomètres entre les frontières népalaise et bangladaise.

Le corridor de Siliguri, appelé également en anglais Chicken's Neck (littéralement « cou de poulet ») est une étroite bande de terre d'une largeur variant de 21 à 40 km, reliant l'Inde du Nord-Est au reste du territoire indien, entre le Bangladesh, au sud (qui en revendique une partie), et le Bhoutan, le Népal, ainsi que la Chine, au nord.

Le corridor porte le nom de la principale ville qui s'y trouve : Siliguri.

Administrativement, cette bande est partagée entre trois états indiens : le Bengale-Occidental, le Bihar et le Sikkim.

Ces dernières années, le Népal, le Bhoutan et le Bangladesh ont proposé de mettre en place dans cet espace une zone de libre-échange permettant de faciliter les échanges commerciaux entre ces quatre pays[réf. nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]