Corps et Âme (film, 2017)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corps et Âme.
Corps et Âme
Description de cette image, également commentée ci-après
Géza Morcsányi, Ildikó Enyedi et Alexandra Borbély à la Berlinale 2017.
Titre original Testről és lélekről
Réalisation Ildikó Enyedi
Scénario Ildikó Enyedi
Sociétés de production Inforg-M&M Film Kft.
Pays d’origine Drapeau de la Hongrie Hongrie
Genre Drame
Romance
Durée 116 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Corps et Âme (Testről és lélekről) est un film dramatique hongrois, écrit et réalisé par Ildikó Enyedi, sorti en 2017.

Le film remporte l'Ours d'or lors du Festival international du film de Berlin, ainsi que le prix FIPRESCI, le prix du jury œcuménique et le prix du jury des lecteurs du Berliner Morgenpost. En France, ce film aura cumulé un total de près de 70 608 spectateurs en salles.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mária (Alexandra Borbély), nouvelle responsable du contrôle de qualité d'un abattoir, très rigoureuse et au comportement autistique, et le directeur financier Endre (Géza Morcsányi), au tempérament réservé et dont la main gauche est paralysée, sont chaque nuit dans un rêve partagé, sous forme d'un cerf et d'une biche qui font connaissance dans un paysage enneigé. Ils ne s'en rendent compte que lorsqu'une psychologue de l'entreprise en entend parler par chacun d'eux indépendamment et croit qu'ils se moquent d'elle. Mais ils n'arrivent pas bien à trouver l'un dans l'autre l'amour qu'ils connaissent déjà en tant que cerf et biche.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

La musique originale est composée par Ádám Balázs.

Un extrait musical de la chanson What He Wrote de la chanteuse folk anglaise Laura Marling est aussi inclus dans le film[1].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

En regard du box-office, Corps et Âme a été largement acclamé par la critique. Il obtient 90 % d'avis positifs sur Rotten Tomatoes, sur la base de 59 commentaires collectées, qui remarque « des performances tendres et un fort sens du style se combinent pour créer un portrait excentrique et rêveur de l'amour et de la solitude dans Corps et Âme. »[2]. Sur Metacritic, il obtient une note favorable de 77/100, sur la base de 10 commentaires collectées, ce qui lui permet d'obtenir le label « Avis généralement favorables »[3] et est évalué à une moyenne de 3,3/5 pour 20 critiques de presse sur Allociné.

« Tout l’enjeu du film consistera à réchauffer la glaciation relationnelle urbaine et à saisir la cuisson lente du rapprochement entre ces deux âmes enfermées dans leurs névroses. »

— Serge Kaganski, Les Inrocks, 20 octobre 2017[4].

« Ce film hongrois, à l’architecture compliquée, séduit par sa sincérité. »

— Thomas Sotinel, Le Monde, 25 octobre 2017[5].

« La Hongroise met l’intelligence de sa maturité dans cette réflexion sur le couple où rêve et psychanalyse font bon ménage. Elle ose le romantisme poétique comme le réalisme brutal. Elle célèbre la beauté d’une union possible sans cacher les blessures qui l’accompagnent. C’est ça, l’amour. »

— Frédéric Strauss, Télérama, 25 octobre 2017[6].

« La réalisatrice Ildiko Enyedi (...), signe un film singulier, sans doute trop étiré, parfois un peu démonstratif, mais traversé de séquences d’une réelle magie. La froideur de nos sociétés rationnelles cède peu à peu devant la gracieuse fragilité, la timide poésie du sentiment renaissant. Et sous la peau la vie se remet à pulser. »

— Arnaud Schwartz, La Croix, 29 octobre 2017[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Date Distinction Catégorie Nom Résultat
9 au 19 février 2017 Berlinale[8] Ours d'or Ildikó Enyedi Lauréat
Prix FIPRESCI Lauréat
Prix du jury œcuménique Lauréat
Prix du jury des lecteurs du Berliner Morgenpost Lauréat
21 au 26 août 2017 Festival du film de Vukovar Péniche d'or du meilleur film Corps et Âme Nomination
9 décembre 2017 Prix du cinéma européen Meilleure actrice européenne Alexandra Borbély Lauréat
Meilleur film européen Corps et Âme Nomination
Meilleur réalisateur européen Ildikó Enyedi Nomination
Meilleur scénariste européen Nomination
4 février 2018 International Cinephile Society Awards Meilleure image non publiée en 2017 Lauréat
12 au 18 février 2018 Festival international du film de Palm Springs Prix FIPRESCI Nomination
8 au 11 février 2018 Semaine du Film Hongrois Meilleur réalisateur Lauréat
Meilleur scénario Lauréat
Meilleure actrice Alexandra Borbély Lauréat
Meilleure actrice dans un second rôle Réka Tenki Lauréat
Grand prix du meilleur film Corps et Âme Lauréat
15 février au 1er mars 2018 Festival international du film de Portland Prix du public Ildikó Enyedi Lauréat
17 février 2018 American Society of Cinematographers Prix Spotlight Máté Herbai Nomination
4 mars 2018 Oscars du cinéma[9],[10],[11] Meilleur film en langue étrangère Corps et Âme Nomination
8 au 29 mars 2018 Festival international du film de Sofia Meilleur film Lauréat
5 au 14 octobre 2018 Festival international du film de Haïfa Meilleur film international Nomination
12 au 18 octobre 2018 Festival international du film de Mumbai Prix du choix du public Ildikó Enyedi Nomination

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Corps et Âme - Soundtracks », sur imdb.com (consulté le 29 octobre 2017)
  2. (en)« On Body and Soul (2018) », sur Rotten Tomatoes
  3. (en)« On Body and Soul », sur Metacritic
  4. Serge Kaganski, « Corps et âme », sur Les Inrocks,
  5. Thomas Sotinel, « « Corps et âme » : amour et autisme en Europe de l’Est », sur Le Monde,
  6. Frédéric Strauss, « Corps et Âme », sur Télérama,
  7. Arnaud Schwartz, « « Corps et âme », timide romance à l’ombre d’un abattoir », sur La Croix
  8. Ed Meza, « Berlin Film Festival: ‘On Body and Soul’ Wins Golden Bear for Best Film », sur Variety,
  9. (en)« "The 90th Academy Awards (2018) Nominees and Winners" », sur Academy of Motion Picture Arts and Sciences
  10. Stewart Clarke, « Hungary Selects Golden Bear Winner ‘On Body and Soul’ as Foreign Language Oscar Entry », sur Variety,
  11. « Corps et âme, une belle découverte venue de Hongrie », sur Radio Canada.ca,

Liens externes[modifier | modifier le code]