Corneliu Baba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baba.
Corneliu Baba
Corneliu Baba.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
BucarestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Maître
Site web

Corneliu Baba (Prononciation du titre dans sa version originale Écouter), né le à Craiova et mort le (à 91 ans) à Bucarest, est un peintre roumain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Ses parents étaient nés dans la région du Banat et d'origines modestes. Son père Gheorghe Baba (1863-1952) a étudié à l'Académie des beaux-arts de Vienne grâce à un mécène[1], et est venu s'installer à Craiova après son apprentissage pour ouvrir un atelier. Il peignait souvent dans des églises. En 1921, la famille est retourné dans le Banat pour s'installer dans un chalet de montagne.

Formation[modifier | modifier le code]

Corneliu enfant apprit à dessiner dans l'atelier de son père et jeune adolescent prit des leçons de violon à Craiova. En 1926, il tenta l'examen d'entrée à l'Académie des beaux-arts de Bucarest, il échoua mais réussit l'année suivante. Avec un camarade, ils s'intéressent à la littérature d'avant-garde, les cours d'art les passionnent peu mais continuent à fréquenter la faculté de littérature, d'où ils sortent avec un diplôme en 1930. Après une année de service militaire à Timișoara, ils intègrent ensuite un groupe d'artistes progressistes. Les Baba père et fils exposent ensemble à Băile Herculane en 1934 et rencontrent un avocat qui incite Corneliu de se rendre à Jassy pour entrer à l'Académie des beaux-arts où il eut comme professeur Nicolae Tonitza. Il achève sa formation en 1938 avec un diplôme.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Repos dans les champs, 1954

En Roumanie[modifier | modifier le code]

  • Au Musée national d'art de Roumanie : plusieurs œuvres de la collection ont été transférées au Musée d'art de Timișoara
    • 1942 : Le Souper
    • 1948 : Le Joueur d'échecs
    • 1953 : Portrait de l'écrivain Mihail Sadoveanu
    • 1953 : Portrait de l'actrice Lucia Sturdza-Bulandra (ro)
    • 1954 : Repos dans les champs
    • 1958 : Paysans
    • 1959 : Le Souper
    • 1960 : Forgerons
    • 1961 : Portrait du poète Tudor Arghezi avec sa femme
    • 1969 : Nature morte à l'échiquier
    • 1975 : Arlequin avec un singe
    • 1985 : La Peur
    • 1955-1991 : Georges Enesco

Dans d'autres pays[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ro) « Biographie de Gheorghe Baba » [PDF], sur le site de la Bibliothèque Aman de Craiova (en roumain : Biblioteca Judeţeană “Alexandru şi Aristia Aman”)
  2. Œuvres de Corneliu Baba au musée d'art de Timisoara.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Corneliu Baba (trad. du roumain par Alina Cambir), Bucarest, The Romanian Cultural Foundation (Fundația Culturală Română (ro)), , 184 p.
    contient une biographie du peintre par lui-même suivie de ses œuvres importantes (160 reproductions en couleurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :