Cornelis Bol IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cornelis Bol
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Peintre, graveurVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de travail

Cornelis Bol IV ou Boel, né le et mort le est un peintre et aquafortiste flamand, actif à Londres dans le milieu du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cornelis Bol est né à Anvers où il a pour maître Tobias Verhaecht en 1607[1]. Il est membre de la guilde de Saint-Luc de cette ville en 1615 et y reste actif jusqu'en 1624[2] bien que signalé avec sa famille également à Haarlem[3] où il épouse le 22 septembre 1613 Sophia de Potter[4].

Fortification sur la Tamise

Il se rend à Paris en 1624 et y peint quelques vues. De 1635 à 1640, il réside avec sa femme à Londres, où ils sont enregistrés en tant que membres de l'Eglise néerlandaise (nl) en 1636[5]. Il y peint plusieurs vues de la ville, des paysages et des marines[2].

En 1642, une vente aux enchères de ses peintures et gravures a lieu à Haarlem. Il devient ensuite membre de la guilde de Saint-Luc de cette ville en 1649[2].

Il séjourne à Londres lors du grand incendie de 1666[5]. Plusieurs de ses tableaux reproduisent les vues des traces laissées par le feu, des bâtiments dévastés et les environs de Sulton Place à Surrey[6], Arundel House, Somerset House, la Tour de Londres, etc[7].

On cite parmi ses gravures une suite représentant les ports italiens d'après C. Kaesembrot[n 1].

Deux planches signalées par Christian Kramm (1797-1875) lui sont attribuées, ainsi que trois autres par David van der Kellen (1804-1879)[8].

Cornelis Bol meurt le 23 octobre 1666 et est inhumé à Haarlem dans l'église de St Jean[4].

Article détaillé : Famille Bol.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bataille navale entre hollandais et espagnols
  • Navire pirate français, huile sur chêne attribuée à Cornelis Bol, 1615, National Maritime Museum Greenwich[9]
  • Fortin de Gravesend sur la Tamise, dessin signé CB, British Museum[10]
  • The Thames from Somerset House, vers 1650, Dulwich Picture Gallery[11]
  • View of the Thames from Southwark, chez Christie's[12]
  • Bataille navale entre marins hollandais et galériens espagnols, huile signée C. Bol, 1633-1650, rijksmuseum[13]
  • Galère dans un port italien, gravure d'après Abraham Casembroot, éditée par François Langlois Paris 1623-1666, rijksmuseum[14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. C. Kaesembrot ou Casembrot : Probablement un parent d'Abraham Casembroot – peintre et graveur (1593-1658).
Références
  1. (en) Benezit Dictionary of Artists, « BOL, Cornelis II - Painter, engraver », Oxford Index,‎ (DOI 10.1093/benz/9780199773787.article.b00022144, lire en ligne).
  2. a b et c (nl) « Explore Cornelis Bol », sur rkd.nl (consulté le 5 avril 2017)
  3. Revue de France, Bureaux de la Revue de France, (lire en ligne), p. 83-87.
  4. a et b Adriaan van der Willigen, Les artistes de Harlem: Notices historiques avec un Précis sur la Gilde de St. Luc, Les héritiers F. Bohn, (lire en ligne), p. 84-85.
  5. a et b (nl) « Cornelis Bol », sur British Museum (consulté le 5 avril 2017).
  6. (en) « Bryan's dictionary of painters and engravers, biographical and critical », sur archive.org (consulté le 5 avril 2017), p. 147.
  7. (en) Fiche de Cornelis IV sur mutualart.com.
  8. Bénézit et Busse 1999, p. 485-486.
  9. (en) « A French Ship and Barbary Pirates - National Maritime Museum », sur collections.rmg.co.uk (consulté le 5 avril 2017).
  10. « drawing », sur British Museum (consulté le 5 avril 2017).
  11. (en) « Cornelis Bol (c.1589–after 1666) | Art UK Art UK | Discover Artists Cornelis Bol (c.1589–after 1666) », sur artuk.org (consulté le 5 avril 2017).
  12. (en) « Prices and estimates of works Cornelis Bol », sur www.arcadja.com (consulté le 5 avril 2017).
  13. (nl) Cornelis Bol, « Zeegevecht tussen Hollandse oorlogsschepen en Spaanse galeien », Rijksmuseum,‎ 1633-1650 (lire en ligne).
  14. (nl) Cornelis Bol, « Galei in een Italiaanse haven,, naar Abraham Casembroot, », Rijksmuseum,‎ ca. 1623 - 1666 (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Bénézit et Jacques Busse, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 2, Gründ, , 958 p. (ISBN 2700030184), p. 485-486
  • (nl) Adriaan van der Willigen, Geschiedkundige aanteekeningen over Haarlemsche schilders, De Erven F. Bohn, , 256 p. (lire en ligne), p. 74

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :