Cornélie Wouters de Vassé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cornélie Wouters de Vassé
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Nationalité
Activités
Fratrie

Cornélie-Pétronille-Bénédicte Wouters (1739-1802) dite baronne de Vassé, est une femme de lettres et une traductrice belge du XVIIIe siècle.

Aperçu biographique[modifier | modifier le code]

Née à Bruxelles, elle s'installe à Paris après la mort de son mari et commence à écrire et traduire « pour vivre ». Elle avait comme collaboratrice, sa sœur Marie Thérèse Wouters[1] qui l'aidait à traduire les ouvrages de l'anglais.

Elle s'éteint à Paris le .

Œuvres[2][modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • L’Art de corriger et de rendre les hommes constans (dialogue), 1782.
  • Le Nouveau Continent (conte philosophique), 1783.
  • Le Char volant, ou Voyage dans la lune (conte philosophique), 1783.
De ses traductions
  • Traduction du théâtre anglois depuis l’origine des spectacles jusqu’à nos jours, 12 vol., 1784–1787.
  • La Vie des hommes illustres d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande, ou le Plutarque anglois, du British Plutarch de Thomas Mortimer, 1785.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]