Cormeray (Loir-et-Cher)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cormeray.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Cormery.

Cormeray
Cormeray (Loir-et-Cher)
L'église Notre-Dame.
Blason de Cormeray
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Blois
Canton Vineuil
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Blois « Agglopolys »
Maire
Mandat
Joël Pasquet
2014-2020
Code postal 41120
Code commune 41061
Démographie
Population
municipale
1 565 hab. (2016 en augmentation de 0,32 % par rapport à 2011)
Densité 152 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 29′ 28″ nord, 1° 24′ 26″ est
Altitude Min. 91 m
Max. 109 m
Superficie 10,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte administrative de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Cormeray

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Cormeray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cormeray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cormeray

Cormeray est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Commune créée par démembrement des sections B partie Est, C, D en partie, E et F de Chitenay, loi du 16 avril 1859 (A.D. 41-3 O 1/2), soit 991 ha et 586 habitants ; la commune de Chitenay étant réduites aux sections A, B partie Ouest, D partie Ouest, G à M.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 2001 Gérard Habert    
2001 2008 Jean-Claude Negrello    
2008 En cours Joël Pasquet    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1861. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2016, la commune comptait 1 565 habitants[Note 1], en augmentation de 0,32 % par rapport à 2011 (Loir-et-Cher : +0,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
627639658654675720666706714
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
726682620646660655665666711
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016
6505247819171 0381 2461 4871 5481 565
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (12,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,2 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,8 % d'hommes (0 à 14 ans = 26,1 %, 15 à 29 ans = 16,1 %, 30 à 44 ans = 24,6 %, 45 à 59 ans = 20,1 %, plus de 60 ans = 13,1 %) ;
  • 50,2 % de femmes (0 à 14 ans = 24,6 %, 15 à 29 ans = 16,3 %, 30 à 44 ans = 26,6 %, 45 à 59 ans = 19,7 %, plus de 60 ans = 12,7 %).
Pyramide des âges à Cormeray en 2007 en pourcentage[5]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
3,9 
75 à 89 ans
4,4 
9,2 
60 à 74 ans
8,3 
20,1 
45 à 59 ans
19,7 
24,6 
30 à 44 ans
26,6 
16,1 
15 à 29 ans
16,3 
26,1 
0 à 14 ans
24,6 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de la Coque à Cormeray 41120.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason cormeray41.svg

Les armoiries de Cormeray se blasonnent ainsi :
D'argent au chef échancré d'une pièce de sable ; au cep de vigne du même mouvant de la pointe, pampré de cinq pièces de sinople, 2 et 3, et fruité de deux grappes aussi de sable, celle de dextre plus grosse ; à l'arc bandé couché de sable brochant sur le cep ; à l'épi ajusté tigé et feuillé de quatre pièces d'or, accosté de deux rinceaux arrondis de cormier de sinople dans l'échancrure du chef ; à la filière de sable.

Création D. Denichère (1990).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]