Corinne Calvet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calvet.
Corinne Calvet
Description de cette image, également commentée ci-après
Corinne Calvet en 1953
Nom de naissance Corinne Dibos
Naissance
Paris, France
Nationalité Drapeau de France Française
Décès (à 76 ans)
Los Angeles Californie
États-Unis
Profession Actrice
Films notables Planqué malgré lui
What Price Glory
Je suis un aventurier

Corinne Dibos, dite Corinne Calvet, est une actrice française, née le à Paris (France), morte le à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Née « Dibos » dans une riche famille parisienne, elle est la Française qui a le plus tourné à Hollywood avec Leslie Caron.

Son âge d'or se situe dans les années 1950. Elle est une des stars européennes mises en avant par les studios d'Hollywood pour conquérir le marché international. Après des études de droit à la Sorbonne elle fait du cinéma. Son premier film outre-atlantique (Rope of Sand 1949) avec Burt Lancaster est aussi le plus grand : il lance sa carrière et la propulse sur les devants de la scène faisant d'elle une star. Sur le tournage elle fait la rencontre de John Bromfield avec qui elle se marie. Plus tard elle affirmera qu'il s'agissait d'un mariage arrangé par les studios, elle divorce (1953) à cause de "l'addiction de Bromfield pour le sexe". Elle tourne avec les plus grands : Dean Martin, Jerry Lewis, John Ford. Elle joue souvent une Française[1].

En 1952 elle intente un procès à l'actrice Zsa Zsa Gabor qui faisait circuler des rumeurs son la fausseté de son origine française. En 1955 elle est naturalisée américaine[2].

Elle tourne ensuite quelques séries TV dans les années 1960 et revient épisodiquement au cinéma jusque dans les années 1980. Elle met entre parenthèse sa carrière au cinéma, se plaignant de ne recevoir que des rôles ayant attrait au sexe, et se lance également dans la peinture dans les années 1960[3].

En 1966 elle épouse le producteur Albert C. Gannaway à Las Vegas. Le mariage dure une semaine[2]. En 1967 elle se marie au producteur Robert J. Wirt, ils divorcent l'année suivante[2].

En 1967 le millionnaire Donald Scott l'accuse de l'avoir vaudouisé, cela donne lieu à deux semaines de procès à sensation sur fonds d'affaires d'argent. Elle publie ses mémoires (Has Corinne Been a Good Girl?) en 1983 dans lesquels elle fustige Hollywood de l'avoir mal utilisé. Elle meurt d'une hémorragie cérébrale[2] à l'âge de 76 ans, après une vie de scandales et de star à Los Angeles en 2001. Elle a eu en 1956 un fils, Robin John, avec l'acteur Jeffrey Stone[2]. Avec Jeffrey Stone elle adopte un autre fils, Michael[2]. Seul Michael lui survit. Elle fut mariée et divorcée 4 fois.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ronald Bergan, « Corinne Calvet », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  2. a, b, c, d, e et f (en) « Corinne Calvet - The Private Life and Times of Corinne Calvet. Corinne Calvet Pictures. », sur www.glamourgirlsofthesilverscreen.com (consulté le 2 septembre 2017)
  3. (en) « Bob Thomas, « Corinne creating new carrier in art world », Jameston Post-Journals, friday evening 19 january 1962 p.8 »