Cordieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cordieux
Cordieux
Panneau d'entrée.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Meximieux
Commune Montluel
Maire délégué Philippe Paraskiova
2014-2020
Code commune 01120
Démographie
Population 525 hab.[2] (2015)
Géographie
Coordonnées 45° 54′ 44″ nord, 5° 02′ 21″ est
Historique
Commune(s) d’intégration Montluel
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Cordieux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Cordieux

Cordieux est une commune associée de la commune française de Montluel dans le département de l'Ain. Située au nord de Montluel à environ 5 km[3], à l’orée du plateau dombiste, Cordieux est une ancienne commune de l'Ain. Depuis 1973, elle est associée à Montluel. Comptant 112 habitants en 1974, Cordieux en compte plus de 500 en 2015[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la commune devient une commune associée à Montluel[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

En tant que commune associée, les habitants votent pour élire un maire délégué et un suppléant siégeant au conseil municipal de Montluel[6].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maires (jusqu'à 1973)[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs jusqu'à 1973
Période Identité Étiquette Qualité
? ? (avant 1935) Barthélémy Valençot    

Maires délégués (1973 - )[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués successifs depuis 1973
Période Identité Étiquette Qualité
1973 ? Victor Brocard[4]    
? 2014 Jean Gacon[4]    
2014 En cours Philippe Paraskiova[4]    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Cordieux dispose d'un centre de loisirs et d'un centre communal d'action sociale[3].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Église Saint-Romain de Cordieux.

La commune compte une église mentionnée au XIIe siècle[6] et remaniée plusieurs fois depuis[7]. Dans les années 1970, une restauration d'ampleur est entreprise, conclue par l'inauguration de l'édifice le 24 octobre 1976 en présence de Monseigneur Fourrey. Le monument aux morts du village est apposé sur le mur à droite de l’entrée de l’église[7].

En tant qu'ancienne commune puis commune associée, Cordieux a sa mairie. Il y a un cimetière à Cordieux, comme à Romanèche, Jailleux et à Montluel-ville[8].

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

L’étang Chevrier (territoire de Montluel) situé à 1,5 km au nord de Cordieux.

La Sereine coule à proximité de Cordieux[6]. De plus, plusieurs étangs se trouvent à proximité : l'étang du Cazard[6] et un peu plus loin vers le nord, l'étang Chevrier.

Enfin, on peut noter que l'un des deux affluents de la Sereine, coule à Cordieux : la Romagne[9], long de 7,5 km.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale, sans double compte.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]« Populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2012 », sur Insee (consulté le 13 septembre 2012).
  2. [1],[Note 1]
  3. a et b « Cordieux », sur Site de la ville de Montluel.
  4. a b c et d C.B., « La commune rend hommage à Jean Gacon », Le Journal de la Côtière, no 975,‎ , p. 8.
  5. « Commune de Cordieux (01120) », sur insee.fr (consulté le 8 octobre 2018)
  6. a b c et d « Cordieux », sur ladombes.free.fr (consulté le 13 septembre 2012).
  7. a et b Ouvrage collectif, Richesses touristiques et archéologiques du canton de Montluel : Montluel, Balan, Béligneux, Bressolles, Dagneux, La Boisse, Niévroz, Pizay, Sainte-Croix, , 296 p. (ISBN 2-907656-30-9 et 2-907656-30-9), p. 69-70.
  8. « L’extension des cimetières devrait nécessiter entre 222 000 et 224 000 € », sur leprogres.fr, Le Progrès,  : « La commune doit gérer quatre sites : Montluel ville (à côté du théâtre de verdure), Cordieux, Romanèche et Jailleux. ».
  9. La Romagne sur le site du Sandre.
  10. Rémi Cuisinier, Dumollard, L'assassin des bonnes, La Taillanderie, , 223 p. (ISBN 2-876293-89-7), p. 70.