Corbeau calédonien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Corvus moneduloides

image illustrant les oiseaux
Cet article est une ébauche concernant les oiseaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet ornithologie.

Le Corbeau calédonien (Corvus moneduloides) est une espèce de passereaux de la famille des Corvidae. Originaire de Nouvelle-Calédonie, c'est le seul animal (en dehors de primates et de la loutre) connu pour fabriquer et utiliser des outils.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Une équipe britannique du département de zoologie de l’université d’Oxford dirigée par Christian Rutz a fixé de mini-caméras (14 g) sur des corbeaux de Calédonie pour mieux étudier leur comportement. On voit sur les images enregistrées[1] la dégustation d’escargots, la chasse aux petits lézards et la longue quête de nourriture au sol. L’utilisation d’outils a clairement été visualisée. Entre autres engins de cueillette, les corbeaux de Nouvelle-Calédonie se confectionnent des pics pointus pour déloger des larves de cérambycidés qui se cachent dans les interstices du bancoulier.

Fabrication d'outils[modifier | modifier le code]

Les corbeaux calédoniens sont capables de fabriquer des crochets en bois leur servant à récupérer de la nourriture. Pour ce faire, ils choisissent de préférence une plante qui peut être définitivement déformée comme le Desmanthus virgatus, puis ils en détachent une brindille et en taillent la base pour lui donner une forme nettement arrondie. Ceci fait, ils accentuent parfois la courbure de l'extrémité incurvée en la pliant. Cette torsion peut être effectuée en maintenant l'outil sous une patte et en tirant dessus avec le bec, ou en appuyant l'outil sur une surface dure, ou encore en coinçant l'extrémité fonctionnelle dans un trou et en tirant latéralement sur l'autre. Ils sont capables de rectifier la forme de l'outil a posteriori, si celui-ci se révèle peu efficace durant la tâche à effectuer, ce qui montre que la fabrication dépend de leurs besoins[2].

Les expérimentateurs ont pu vérifier que la forme arrondie du crochet en bois est essentielle pour ces oiseaux. En effet, lorsqu'ils leur présentaient des outils qui sont droits à une extrémité et courbée à l'autre, les corbeaux calédoniens choisissaient systématiquement l'extrémité courbée. Une hypothèse expliquant cette préférence est que les crochets sont mieux centrés dans leur champ de vision que les brindilles droites ; elles leur sont donc plus ergonomiques[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://users.ox.ac.uk/~kgroup/tools/movies/crowcamS1_low.mov
  2. a et b (en) Christian Rutz, « Tool bending in New Caledonian crows », Royal Society Open Science,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :