Coq de Barcelos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barcelos (homonymie).
Coq de Barcelos.

Le coq de Barcelos est l'un des emblèmes portugais les plus connus.

Symbole du Portugal[modifier | modifier le code]

Barcelos, petite ville du nord du Portugal, à l’actif marché agricole, est un centre réputé de fabrication d’objets utilitaires et décoratifs en céramique, dont des coqs de toutes tailles aux riches décorations, qui illustrent la légende d’un volatile devenu symbole de la ville puis emblème touristique du pays.

Cette légende est passée de génération en génération et le typique et bien connu « coq de Barcelos », ou « galo de Barcelos » en portugais, est devenu ainsi un des symboles du Portugal. Il est symbole de foi, de justice et de bonne chance. Cette légende rappelle celle du miracle du pendu-dépendu, attachée au pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Légende[modifier | modifier le code]

L’histoire, reproduite dans tous les guides touristiques, imprimée sur toutes sortes de supports, s’est évidemment diversifiée avec le temps en une foule de versions et de variantes.

Plusieurs crimes eurent lieu à Barcelos et aucun coupable ne fut arrêté. Un homme, qui se rendait à Saint-Jacques de Compostelle, fut jugé coupable sans preuve par la cour. Il clama son innocence, et se rendit chez le juge. Voyant un coq dans un panier près de lui, l'accusé dit : « C'est tout aussi vrai que je suis innocent que votre poulet cuit se lèvera et chantera au moment où je serai pendu ! ». Le jour de l'exécution de l'homme, le coq chanta et le juge réalisa l'innocence de l'accusé. Il courut vers l'endroit où l'homme avait été pendu. Suite au mauvais serrage du nœud, l'homme échappa a son exécution, et fut ainsi reconnu comme innocent et libéré.