CopyComic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
CopyComic
Vidéaste Web
Logo de CopyComic.
Informations
Genre Critique
Nom de naissance Anonyme
Vidéos populaires « Tomer Sisley Part A »
« Gad Elmaleh Partie 1 »
Nombre d'abonnés 90 000 (janvier 2020)
Chaîne(s) CopyComic Videos

CopyComic est une chaîne YouTube tenue par une personne anonyme qui, depuis , y publie des vidéos comparatives d'extraits de sketchs d'humoristes anglophones et francophones. Les vidéos mettent en exergue les troublantes similarités des sketchs des humoristes francophones par rapport aux originaux américains, ce qui fait fortement penser qu'il pourrait s'agir de plagiat.

Liste des vidéos diffusées[modifier | modifier le code]

Titre Date Humoriste accusé de plagiat Artiste ou œuvre supposément plagié
#CopyComic - Tomer Sisley Part A 18 octobre 2017 Tomer Sisley Nick Swardson
Todd Glass (en)
Ted Alexandro (en)
Kevin Brennan (en)
Gilbert Gottfried
Patton Oswalt
Jeff Dunham
Judy Gold
Jim Gaffigan
#CopyComic - Tomer Sisley Part B 18 octobre 2017 Tomer Sisley Robin Williams
Bill Hicks
Jon Stewart
Bil Dwyer (en)
Ardal O'Hanlon
Mike Birbiglia
Mitch Hedberg
Marc Maron
David Cross
Richard Jeni
Robert Schimmel
#CopyComic - Paul Séré 24 octobre 2017 Paul Séré Dane Cook
Chris Rock
Elvira Kurt (en)
#CopyComic - Mix 24 octobre 2017 Gad Elmaleh
Jamel Debbouze
Malik Bentalha
Mickael Quiroga
Yacine Belhousse
Arthur
Walter
Jerry Seinfeld
Dave Chappelle
Kevin Hart
David Brenner
Robin Williams
Bill Hicks
#CopyComic - Michel Leeb Part A 9 novembre 2017 Michel Leeb Victor Borge
Jerry Lewis
Lee Evans
#CopyComic - Michel Leeb Part B 9 novembre 2017 Michel Leeb Danny Kaye
#CopyComic - Zazon // Marie S'infiltre 15 novembre 2017 Marie s'infiltre Zazon
#CopyComic - Rémi Gaillard 4 décembre 2017 Rémi Gaillard Trigger Happy TV (en)
#CopyComic - Roland Magdane 28 mars 2018 Roland Magdane George Carlin
Bill Cosby
#CopyComic - Michael Youn 2 mai 2018 Michaël Youn
Morning Live
Fatal
Vive la France
Groland
Coluche
Rémi Gaillard
Dane Cook
Mes meilleures amies
Présentateur vedette
Hot Rod
#CopyComic - Malik Bentalha Encore 4 juin 2018 Malik Bentalha
Pattaya
Eddie Murphy
Kheiron
Mustapha El Atrassi
Burt Lancaster
Mathieu Madénian
Scary Movie
Scary Movie 2
Jean-Luc Lemoine
#CopyComic - Walter 13 juin 2018 Walter Mike Birbiglia
Orny Adams
Richard Jeni
Johnny Carson
Wanda Sykes
Louis C.K.
Bun Hay Mean
Dylan Moran
#CopyComic - Mathieu Madénian 11 décembre 2018 Mathieu Madénian Sugar Sammy
Thomas Ngijol
Malik Bentalha
Gad Elmaleh
Dave Chappelle
Tony Saint Laurent
Mademoiselle Dalila
Arthur
Elvira Kurt
#CopyComic - Auteur des Simpsons 17 décembre 2018 Olivier de Benoist Les Simpson
#CopyComic - La France A Un Incroyable Talent (Hits For Chicks) 19 décembre 2018 Hits for Chicks
(candidats de l'émission La France a un incroyable talent)
Jimmy Fallon
#CopyComic - Jour J (Scène Intro du Film) 19 décembre 2018 Jour J How I Met Your Mother
Dana C. McLendon III
#CopyComic - Gad Elmaleh Partie 1 28 janvier 2019 Gad Elmaleh George Carlin
Martin Matte
Dany Boon
Dieudonné
Richard Pryor
Steven Wright
Éric Fraticelli
Fellag
Donel Jack'sman
Coluche
Dana Carvey
Patrick Huard
Titoff
Jerry Seinfeld
#CopyComic - Gad Elmaleh Partie 2 "Les Gaderies" 5 février 2019 Gad Elmaleh Les Inconnus
Titoff
Louis-José Houde
Dave Chappelle
Louis C.K
Martin Petit
Elon Gold
Mustapha El Atrassi
#CopyComic - Thomas Ngijol 18 novembre 2019 Thomas Ngijol Eddie Murphy
Chris Rock
Dave Chappelle
Richard Pryor
Ron G

Identité de CopyComic[modifier | modifier le code]

L'identité de CopyComic reste anonyme ; il communique avec les médias en se faisant appeler « Ben »[1],[2],[3]. Le vidéaste dit travailler dans le domaine de la culture[1] et avoir créé sa chaîne après avoir appris à utiliser un logiciel de montage, alors qu'un ami le mettait au défi de prouver les différents plagiats dont il parlait souvent[2]. Concernant sa volonté de rester anonyme, il indique : « Mon identité n’a aucune importance. C’est aussi le meilleur moyen de ne pas “personnaliser” le sujet et de rester sur le fond et non sur la forme, sur le message et non sur le messager »[3].

Au sujet de l’absence de comiques femmes dans son tableau de chasse de plagiats, CopyComic suppose que, étant donné qu'elles sont moins nombreuses sur scène, « elles savent qu’elles se doivent d’être irréprochables, car absolument rien ne leur sera pardonné »[3].

Dans une enquête sur les révélations de CopyComic, intitulée « Mauvaise blague chez les comiques » et diffusée en octobre 2017 dans l'émission Envoyé spécial sur France 2 (puis rediffusée le )[4], le producteur français Kader Aoun (qui produit plusieurs des artistes accusés de plagiat) accuse l'humoriste Mo Maurane d'être CopyComic, mais celui-ci nie être l'auteur des vidéos[5].

Le , l'épouse de Tomer Sisley, Sandra Sisley, affirme indirectement dans un billet posté sur son compte Instagram que l'humoriste Kheiron est l'auteur de la chaîne CopyComic[6]. Le nom du comédien Baptiste Lecaplain est également cité, sans que le rôle de chacun soit clairement établi. Cette affirmation de Sandra Sisley est reprise notamment dans la soirée par le comédien Philippe Lellouche[7]. Le lendemain, Kheiron répond sur Twitter en niant cette accusation, tout en soutenant ouvertement la démarche de CopyComic et en précisant l'avoir déjà aidé à récolter des informations sur différents plagiats[8],[9].

CopyComic aurait obtenu des informations sur certains plagiats via des e-mails envoyés par plusieurs comiques francophones, notamment Alex Vizorek, Anne Roumanoff, Baptiste Lecaplain, Kheiron ou Sami Ameziane (le comte de Bouderbala)[3].

Réactions[modifier | modifier le code]

Au sujet des plagiats supposés[modifier | modifier le code]

À la suite de la diffusion des vidéos de CopyComic, plusieurs humoristes plagiés ont été interrogés et dénoncent ce vol de blagues, notamment Sugar Sammy[10], Judy Gold[5], Todd Glass (en)[5], Bil Dwyer (en)[5] ou Jim Gaffigan[5]. D'autres humoristes, comme les Français Muriel Robin[11] ou Élie Semoun[12], condamnent également ces plagiats.

L'humoriste québécois Mike Ward fait régulièrement des blagues, lors de ses spectacles ou durant ses podcasts, à propos d'artistes français copiant des blagues[13],[14].

Aux États-Unis, Jamie Masada, le propriétaire des salles Laugh Factory à Los Angeles et qui a contribué au succès des artistes Dave Chappelle, Chris Rock ou Jim Carrey, parle de « ces Français tricheurs ». Il indique également : « J’ai montré à mon personnel la liste de vos humoristes voleurs. Ils ne mettront plus les pieds dans mes établissements […] Ils ne se contentent pas de voler. Ils copient les mimiques, la voix, les textes d’artistes qui ont mis des années à percer en travaillant sans relâche. Ces types sont de super acteurs et devraient plutôt faire du cinéma »[3].

Par les humoristes accusés dans les vidéos de CopyComic[modifier | modifier le code]

Tomer Sisley[modifier | modifier le code]

À la suite de la diffusion de l'émission Envoyé spécial en octobre 2017, l'émission de France 2 revient le sur le scandale provoqué par la chaîne CopyComic ; l'un des journalistes de l’émission, Yvan Martinet, réussit à joindre l'humoriste Tomer Sisley par téléphone[15]. Au cours de l’entretien, l'artiste assume complètement avoir copié une vingtaine de sketchs et affirme même être « sûr qu’il y en a plus que ça »[15]. En revanche, il affirme sa déception que l’on mette les co-auteurs de son spectacle de l’époque (Stand-up) dans le même panier que lui[15], c'est-à-dire le producteur français Kader Aoun (notamment producteur de Tomer Sisley ou de Jamel Debbouze), Kader Aoun parlant de « la volonté malveillante d'un personnage anonyme » au sujet de CopyComic[2].

L'humoriste accuse ensuite Yvan Martinet « d’inventer de fausses anecdotes » et d’avoir menti lors de son passage sur la radio Europe 1 avant la diffusion d’Envoyé Spécial, Sisley affirmant : « Ce qu’on me reproche d’avoir fait il y a 12 ans dans un spectacle de stand-up, à une époque où Facebook n’existait pas et le stand-up n’existait pas en France, je l’ai fait tout seul »[15].

Par la suite, Tomer Sisley répond avec dérision à la polémique en publiant sur son compte Instagram une carte de visite où il se présente comme « traducteur »[1].

Gad Elmaleh[modifier | modifier le code]

Le , l'humoriste Gad Elmaleh poste une vidéo sur ses comptes Twitter et Facebook où, reprenant son personnage de Chouchou, il répond avec dérision aux accusations de plagiat que CopyComic porte à son encontre[16].

Le , les avocats de Gad Elmaleh demandent la suppression des tweets concernés du vidéaste anonyme, des vidéos YouTube concomitantes et l'identité du compte Twitter de CopyComic, accusant le vidéaste de contrefaçon. L'humoriste français soutient que les contenus diffusés par CopyComic portent « atteinte à ses droits voisins sur les vidéogrammes reproduits sans autorisation [et seraient] constitutif[s] de contrefaçon en application du code de la propriété intellectuelle française »[17],[18],[19]. Mais, le , les deux tweets retirés par demande des avocats de Gad Elmaleh sont finalement rétablis par les responsables du réseau social américain, ces derniers jugeant que les tweets incriminés ne sont pas illicites[20].

Le , l'humoriste estime dans une interview donnée à Europe 1 qu’« on mélange tout » entre inspiration et plagiat, et rappelle son premier sketch, « La Chèvre de monsieur Seguin, je ne sais plus qui l’a écrit [le texte original, ndlr], mais c’était mon regard », invoquant la « parodie »[21].

Dans la même interview, il affirme également : « Mon métier d’humoriste ne se limite pas à une liste de blagues. Ce que je propose, c’est un regard, un univers »[21]. Il défend également sa vision du métier d'humoriste : « est-ce que vous avez déjà mis un truc dans le micro-ondes, vous l’avez fait chauffer, au bout de quatre minutes vous le ressortez, le plat est brûlant et l’intérieur est froid. Ce n’est pas une invention, c’est un point de départ pour écrire un petit sketch […] C’est une observation qui n’appartient à personne »[21].

Le , les avocats de Gad Elmaleh réitèrent leur plainte à l'égard du youtubeur devant le tribunal de grande instance de Paris, et exigent du réseau social Facebook qu'il leur fournisse l'ensemble des informations concernant le vidéaste anonyme. Par ailleurs, les représentants juridiques de l'humoriste envoient un courriel au vidéaste par l'intermédiaire du réseau social américain[22]. L'identité est obtenue par les avocats d'Elmaleh[23].

Le , Gad Elmaleh reconnaît une « partie de vrai » au sujet d'emprunts à d’autres artistes, tout en jugeant ces accusations comme « démesurées » par rapport à ce qu'elles représentent dans son travail[24],[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Elmaleh, Debbouze, Sisley accusés de plagier les comiques américains par une chaîne Youtube », sur Le Figaro.fr, .
  2. a b et c Sandrine Blanchard, « Le plagiat chez les humoristes, un "secret de Polichinelle" ? », sur Le Monde.fr, .
  3. a b c d et e Besma Lahouri, « Enquête : Qui est CopyComic, le vengeur anonyme qui a épinglé Gad Elmaleh et Jamel Debbouze », sur Vanity Fair.fr, .
  4. [vidéo] « Mauvaise blague chez les comiques », francetvinfo.fr, 22 mars 2018.
  5. a b c d et e Envoyé spécial, France 2, « Envoyé spécial. Mauvaise blague chez les comiques - 22 mars 2018 (France 2) » [vidéo], sur YouTube.com,
  6. « Sandra SISLEY sur Instagram : Bisous @kheiron_ 🖕🏼 identifié✔️. On sait...💋 La bise à @baptistelecaplain également. #bobSwain #LeKarmaVaFaireSonTafCommeDHab », sur Instagram.com (consulté le 2 juin 2019).
  7. @phil_lellouche, « #Copycomic c’est lui??!! ⁦@MrKheiron⁩ Mon Dieu...Quand la délation (anonyme) vient au secours du manque de talent ... Ce sera l’histoire d’un petit humoriste qui voulait briser les carrières de ceux avec lesquels il ne pouvait pas rivaliser...pic.twitter.com/OcpTwEZnoH », sur Twitter.com (consulté le 2 juin 2019).
  8. @MrKheiron, « #CopyComic = Kheiron ? La vérité - #Thread », sur Twitter.com (consulté le 3 juin 2019).
  9. « L'humoriste Kheiron dément être CopyComic, mais soutient ce "justicier" de l'humour français », 20 minutes.fr, 3 juin 2019.
  10. Clique TV, Canal+, « Le plagiat chez les humoristes : réactions - Clique Dimanche du 12/11 - CANAL+ », sur YouTube.com, .
  11. Mélanie Faure, « Muriel Robin réagit aux affaires de plagiats des humoristes et évoque un "vol intellectuel" », sur Telestar.fr, .
  12. Clément Garin, « "Ça ne se fait pas" : Élie Semoun "choqué" par le plagiat de certains humoristes français », sur Telestar.fr, .
  13. Mike Ward, « Mike Ward au Bordel (Spectacle complet) », sur YouTube.com, .
  14. Sous Écoute, « Mike Ward Sous Écoute #210 – (Charles Deschamps et Mehdi Bousaidan) », sur YouTube.com, .
  15. a b c et d Caroline Perrin, « Tomer Sisley : son gros coup de gueule contre un journaliste d’Envoyé Spécial », sur Voici.fr,
  16. « Gad Elmaleh répond (enfin) aux accusations de plagiat dans une vidéo dans la peau de "Chouchou" », 20 minutes.fr, 14 février 2019.
  17. Jérôme Lachasse, « Accusations de plagiat : Gad Elmaleh fait supprimer les vidéos de CopyComic sur Twitter », sur BFMTV.com,
  18. Marc Rees, « Épinglé pour plagiat, Gad Elmaleh accuse CopyComic de contrefaçon », sur Next INpact.com, .
  19. Marion Simon-Rainaud, « Accusé de plagiat, Gad Elmaleh s'attaque à CopyComic », sur 01net.com, .
  20. « CopyComic : Twitter réactive les deux vidéos anti-plagiats dénoncées par Gad Elmaleh », Marc Rees, Next INpact.com, 23 février 2019.
  21. a b et c Gad Elmaleh, accusé de plagiat, se défend : "on mélange tout", Caurentin Courtois, HuffingtonPost.fr, 9 avril 2019.
  22. Stéphanie Vallet, « Facebook sommé de dévoiler l'identité de CopyComic », La Presse.ca, 10 avril 2019.
  23. Benoît Franquebalme, « "Plus ils se débattent, plus ils s'enfoncent" : CopyComic répond aux humoristes qui se retournent contre lui », Marianne,
  24. « Gad Elmaleh reconnaît s’être inspiré d’humoristes américains », Le Journal du geek.com, 26 septembre 2019.
  25. « Accusations de plagiat : Gad Elmaleh reconnaît une "partie de vrai" », 20 minutes.fr avec AFP, 25 septembre 2019.

Liens externes[modifier | modifier le code]