Coordonnées de Boyer-Lindquist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les coordonnées de Boyer-Lindquist[N 1] sont un système de coordonnées d'espace-temps utilisées pour écrire la métrique du trou noir de Kerr ou d'un trou noir de Kerr-Newmann[2]. Elles généralisent les coordonnées de Schwarzschild[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

La notation usuelle des coordonnées est (ct, r, θ, ϕ)[3],[4].

Le changement de coordonnées des coordonnées de Boyer-Lindquist (r, θ, ϕ) vers les coordonnées cartésiennes (x, y, z), est donné par[5],[6] :

x = r2 + a2 sin θ cos ϕ,
y = r2 + a2 sin θ sin ϕ,
z = r cos θ,

a est le rapport entre le moment angulaire et la masse : a = J/M (voir trou noir de Kerr pour plus de détails).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les éponymes des coordonnées de Boyer-Lindquist[7] sont Robert H. Boyer (-) et Richard W. Lindquist[1],[2],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En anglais : Boyer–Lindquist coordinates, abrégé en BL coordinates[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Meier 2012, 2e part., chap. 7, sect. 7.5, § 7.5.1, p. 235.
  2. a b et c Misner, Thorne et Wheeler 1973, chap. 33, § 33.2, p. 877.
  3. Lambourne 2010, chap. 6, sect. 6.3, § 6.3.1, p. 193.
  4. Soffel et Han 2019, chap. 6, sect. 6.3, § 6.3.1, p. 213.
  5. Hobson, Efstathiou et Lasenby 2009, chap. 13, § 13.6, p. 316.
  6. Romano et Furnari 2019, 4e part., chap. 15, § 15.6, p. 423.
  7. Gialis et Désert 2015, Formulaire abrégé de relativité générale, § 2.7, p. 336.
  8. Snygg 1997, chap. 9, § 9.1, p. 246.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]