Coop@home

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Coop@home

Création 2001
Forme juridique Société anonyme (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Bâle, Suisse
Direction Philippe Huwyler
Activité distribution en ligne de produits principalement alimentaires
Produits alimentation, non-alimentaire
Site web http://www.coopathome.ch

Chiffre d’affaires 129 millions CHF (2016)

Coop@home est un supermarché en ligne dont le siège se trouve en Suisse. Disponible en français, en allemand et en anglais, ce site propose un large choix de denrées alimentaires, d'articles de ménage et de produits de beauté. Les clients peuvent également y trouver des recettes et les utiliser pour dresser automatiquement leur liste de courses. Une fois qu'ils ont terminé de placer dans leur panier les produits qu'ils souhaitent commander, ils déterminent la plage horaire durant laquelle ils souhaitent se faire livrer à domicile.

coop@home est une enseigne du groupe Coop Société Coopérative. Son plus grand concurrent en ligne est LeShop.ch, qui appartient au distributeur Migros[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le supermarché en ligne a été lancé le 24 août 2001 à Zurich et environs sous le nom de « Remote Ordering ». En 2006, il a fusionné avec le wine shop pour devenir coop@home. Depuis 2008, le service de livraison de coop@home dessert les mêmes localités que la Poste suisse. Le site est disponible en français, en allemand et en anglais depuis l'automne 2010[2].

Extension pour les appareils nomades[modifier | modifier le code]

Coop@home a lancé une application pour iPhone en 2009 et propose maintenant aussi des applis pour iPad et pour les systèmes Android[3].

Direction[modifier | modifier le code]

A Rolf Zeller, membre fondateur de Coop@home, succède actuellement Philippe Huwyler[4], [5].

Innovations[modifier | modifier le code]

En novembre 2011, le site a lancé un service de drive-in sur le Sihlquai à Zurich. Les acheteurs passent commande en ligne et vont y retirer leur commande[6],[7].

Le 29 novembre 2011, coop@home a lancé un nouveau projet à la Coop Bahnhofsbrücke à Zurich: les produits sont reproduits sur un poster géant, à partir duquel les clients peuvent scanner le code EAN des produits pour les ajouter à leur panier virtuel[8].

En 2013, coop@home a vu le jour dans le cadre d'une collaboration entre coop@home et Google. Les collaborateurs avaient la possibilité de faire leur courses dans une kitchenette coop@home et de se faire livrer à l'adresse de Google à Zurich. Quelque temps après, coop@home a étendu ce concept à d'autres sites également. Par ailleurs, un mur de shopping virtuel a été mis en place à la gare centrale de Zurich, reprenant ainsi l'idée d'un projet lancé en 2011 par Tesco en Corée du Sud, qui consistait à proposer aux pendulaires de faire leurs courses en attendant leur train[9],[10],[11].

En été 2015, coop@home a commencé à tester le principe de prix personnalisés pour ses clients: un produit donné aurait pu ainsi coûter moins cher pour un client qu'un autre. Ce service a prêté à controverse sur le marché[12],[13],[14].

En octobre 2015, la Poste suisse a commencé à effectuer des livraisons pour coop@home le dimanche dans le cadre d'un projet pilote[15],[16].

Au cours de l'été 2016, le site a changé de plate-forme informatique pour renouveler son design et apporter de nouvelles fonctionnalités[17],[18].

Faits et chiffres[modifier | modifier le code]

En 2016, coop@home a vu son chiffre d'affaires augmenter de 7,2 % par rapport à l'année précédente, avec un produit net de 129 millions de francs[19].

En 2015, coop@home a vu son chiffre d'affaires augmenter de 5,5 % par rapport à l'année précédente, avec un produit net de 120 millions de francs. Environ 26 % des transactions ont été passées à partir d'appareils nomades[20],[21],[22].

En 2014, coop@home a vu son chiffre d'affaires augmenter de 11 % par rapport à l'année précédente, avec un produit net de 114 millions de francs[23].

En 2012, coop@home a vu son chiffre d'affaires augmenter de 12,6% par rapport à l'année précédente, avec un produit net de 96 millions de francs[24].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Thomas Lang, E-COMMERCE KONKRET: Best Practices & Trends im Onlinehandel, buch & netz, (ISBN 3-03805-002-4, Modèle:Googgle Livres), p. 143.
  2. (de) « Die Gesichte der Coop-Gruppe »,
  3. (en) [vidéo] Bill McDermott about the iPhone App of coop@home (SAPPHIRE 2010) sur YouTube
  4. (de) Helmuth Fuchs, « Rolf Zeller, Head of Coop @ home », Moneycab,
  5. (de) « MySignTALK mit Philippe Huwyler, Leiter coop@home », MySignTALK, .
  6. (de) Karin Müller, « Coop Drive-in Bisher nur 7-8 Kunden pro Tag », sur Blick.ch,
  7. (de) Fiona Briggs, « Swiss retailer, Coop, pilots drive-in concept in Zurich », sur Retail Times,
  8. (de) Thomas Lang, « coop@home: Mobile und POS – Plakatshopping nun auch in der Schweiz bei coop@home », Carpathia AG Zürich – unabhängig und neutral seit 2000,
  9. (de) Carpathia AG Zürich – unabhängig und neutral seit 2000, « coop@home: Neuer virtueller Supermarkt im Zürcher HB », coop@home: Neuer virtueller Supermarkt im Zürcher HB, Carpathia AG Zürich – unabhängig und neutral seit 2000, (consulté le 12 septembre 2013)
  10. (de) von S. Spaeth, « Im Bahnhof Zürich klebt ein virtueller Supermarkt », sur 20min.ch,
  11. (de) « Shop on the Go », sur businesstoday.in,
  12. (de) « Coop tests controversial pricing policy », sur thelocal.ch,
  13. (de) « Aufregung um neues Coop-Preismodell », sur 20min.ch,
  14. (de) Benjamin Weinmann, « Alle Kunden sind gleich, aber manche sind gleicher: Coop lanciert umstrittenes Preissystem », sur watson.ch,
  15. (de) « Annual Report 2015: Even more flexible and convenient », Swiss Post Ltd,
  16. (de) Patrik Berger, « Coop@home liefert auch sonntags – per Taxi », sur Blick.ch,
  17. (de) « Coop Group Annual Report 2015 »,
  18. (de) Andrea Hefti, « E-Commerce-Award 2016 », E-Commerce-Award 2016: coop@home platform awarded, Movento, (consulté le 12 mai 2016)
  19. (de) « Online-Supermarkt: Coop legt kräftig zu », sur schweizerbauer.ch,
  20. (de) « Coop hat 1,1 Prozent weniger Umsatz gemacht », Tages-Anzeiger,
  21. (de) Stephan Meixner, « Coop@Home: Online-Wachstum schwächt sich spürbar ab », sur neuhandeln.de,
  22. (de) « Die neue Kampfzone von Migros und Coop », sur Blick.ch,
  23. (de) Sergio Aiolfi, « Coop wächst auf der ganzen Linie », sur nzz.ch, Neue Zuercher Zeitung,
  24. (de) « Online-Verkauf boomt bei Coop », sur 20min.ch,