Coopérative nationale de l'information indépendante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Coopérative nationale de l'information indépendante (acronyme : CN2i) est un groupe de presse coopératif fondée en 2020 et formée de six coopératives de solidarité, chacune propriétaire d'un journal quotidien au Québec, soit Le Droit de la région d'Ottawa-Gatineau, Le Nouvelliste de Trois-Rivières, Le Quotidien du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Le Soleil de Québec, La Tribune de Sherbrooke et La Voix de l'Est de Granby. Elle est le plus grand groupe de presse sur le modèle coopératif au Québec[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Coopérative a été fondée le 11 décembre 2019 à la suite de la faillite du Groupe Capitales Médias. Avec les six coopératives propriétaires, elle participe à la relance des six quotidiens. Elle est née de la fusion de Le Groupe Capitales Médias et de 3834310 Canada inc.[2].

À la fin la coopérative a mis fin temporairement à ses éditions papier en semaine à cause de la pandémie de Covid-19. Le , elle annonce que cette décision sera permanente. Elle annonce la même journée l'adoption d'un abonnement numérique payant à partir de l'automne[3].

Modèle d'affaires[modifier | modifier le code]

Une coopérative de solidarité, formée de travailleurs et d'employés cadres, a été constituée pour chacun des six journaux quotidiens. L’objet de chacune de ces six entreprises est d’acquérir, de posséder, de détenir et d’administrer des biens, et d'embaucher le personnel, le tout nécessaire à la diffusion de l'information régionale pour laquelle elles sont formées.

Pour sa part, la Coopérative nationale de l'information indépendante est un groupe de presse qui unit ces six entreprises propriétaires. Sa mission est la mise en commun et le partage de l'information et des moyens nécessaires pour «assurer un service d’information à la population de leur région tout en conservant le caractère indépendant de la salle des nouvelles». Elle les aide dans leurs actions visant le professionnalisme, la qualité et la diversité de l’information dans les régions du Québec[4].

Stratégie de structure de propriété et de gouvernance[modifier | modifier le code]

Financement[modifier | modifier le code]

En 2019-2020, le nouveau groupe de presse coopératif a obtenu un financement totalisant 21 millions de dollars, Desjardins Capital, Investissement Québec, Fondaction, la Caisse d’économie solidaire, le Fonds des travailleurs FTQ, la Fiducie du Chantier de l’économie sociale et le Réseau de l’investissement social du Québec[5]. Il a aussi obtenu solide des dons totalisant 2,7 millions de dollars provenant des communautés desservies par les quotidiens concernés.

Plan de développement[modifier | modifier le code]

Au lancement de la coopérative, le plan d'affaires repose sur l'accélération de la transition numérique du groupe de presse et la diversification de ses activités, afin d'en assurer la pérennité. «Il est inévitable que notre futur sera de plus en plus numérique. Il serait irresponsable de ne pas prendre acte des changements radicaux qui s’opèrent dans les manières de s’informer des nouvelles générations. Et dans les besoins nouveaux de nos partenaires d’affaires pour les rejoindre. Il faudra faire mieux. Améliorer nos contenus. Changer les manières de raconter nos histoires. Développer de nouveaux points de contacts avec nos lecteurs. À des moments plus variés dans la journée. Dans des formats nouveaux. L’imprimé restera, mais il prendra inévitablement moins de place dans le futur. Nous sommes engagés dans une transition numérique où nous instaurerons prochainement un modèle d’abonnements payants.»[6].

Plan d'action 2020-2021[modifier | modifier le code]

Au début de juin 2020, chacune des six coopératives a adopté un plan d'action[7] comportant quatre orientations :

1) L’accélération de la transition numérique, confirmée par la crise sanitaire commencée en mars 2020 au Québec à cause de la Covid-19. Elle comporte un site web, une application mobile pour tablette et téléphone et des infolettres. 2) La confirmation du maintien de l'offre imprimée le samedi seulement, dans une formule magazine enrichie. À cause du confinement causé par la pandémie, et la fermeture de nombreux secteurs d'activités, les médias ont subi une chute des revenus publicitaires qui a forcé l'interruption des versions imprimées dès mars 2020. Puis, depuis le 22 juin 2020, il n'y a plus de versions numériques intégrales en semaine. Elle est maintenue le samedi en concordance avec l'édition imprimée qui propose une formule améliorée[8]. 3) L’introduction, à court terme, d’un modèle d’abonnement numérique aux diverses plateformes du groupe de presse. 4) Le développement d’outils pour mieux servir les partenaires locaux dans l’environnement numérique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Gilles Carignan, directeur général de la Coopérative Le Soleil, dans : Carignan, Gilles, «La Coopérative nationale de l’information indépendante sur la ligne de départ», Le Soleil, 4 mars 2020, [en ligne], https://www.lesoleil.com/actualite/la-cooperative-nationale-de-linformation-independante-sur-la-ligne-de-depart-75e50dac7e271e82f2ff45e965f24dd8 (Page consultée le 29 juin 2020)
  2. Registre des entreprises du Québec
  3. Philippe Papineau, « Six quotidiens régionaux abandonnent le papier en semaine », Le Devoir,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juin 2020).
  4. Réseau d'investissement social du Québec, [en ligne], https://fonds-risq.qc.ca/entreprise/cooperative-nationale-de-linformation-independante/
  5. « Vers une nouvelle ère pour l'information au Québec », sur Newswire.ca, (consulté le 12 juillet 2020).
  6. Carignan, Gilles, «La Coopérative nationale de l’information indépendante sur la ligne de départ», Le Soleil, 4 mars 2020, [en ligne], https://www.lesoleil.com/actualite/la-cooperative-nationale-de-linformation-independante-sur-la-ligne-de-depart-75e50dac7e271e82f2ff45e965f24dd8 (Page consultée le 29 juin 2020)
  7. Gilles Carignan, directeur général du journal Le Soleil, et Jean-François Néron, président du conseil d’administration de la Coopérative Le Soleil, «Un plan pour bâtir l’avenir du Soleil», Le Soleil, 12 juin 2020, [en ligne], https://www.lesoleil.com/actualite/je-contribue/un-plan-pour-batir-lavenir-du-soleil-1965285975b3bd5460b72ff189cd7b19 (Page consultée le 29 juin 2020)
  8. Note en première page des version numérique du 16 au 20 juin 2020

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]