Coober Pedy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coober Pedy
Coober Pedy
Vue sur Coober Pedy.
Administration
Pays Drapeau de l'Australie Australie
État Australie-Méridionale
Maire Les Hoad
District de Coober Pedy
Code postal SA 5723
Démographie
Population 1 762 hab. (2016[1])
Géographie
Coordonnées 29° 00′ 40″ sud, 134° 45′ 20″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Australie-Méridionale
Voir sur la carte topographique d'Australie-Méridionale
City locator 14.svg
Coober Pedy
Géolocalisation sur la carte : Australie
Voir sur la carte topographique d'Australie
City locator 14.svg
Coober Pedy

Coober Pedy (/ˈkuːbə ˈpiːdi/[2]) est un village sur la Stuart Highway situé à 846 km au nord d'Adélaïde, en Australie-Méridionale. En 2016, il compte 1 762 habitants[1].

Il est connu comme la « capitale mondiale de production d'opale » et par le fait que la plupart des habitants vivent dans des maisons troglodytes, surtout d'anciennes mines rénovées, en raison de la chaleur torride le jour[3],[4],[5],[6]. Le nom « Coober Pedy » provient du terme aborigène local Kupa Piti qui signifie « le trou de l'homme blanc »[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Aborigènes sont installés de longue date dans la région. Le premier Européen à passer à proximité du site de Coober Pedy fut John McDouall Stuart en 1858, mais le village ne fut créé qu'après 1915, lorsque de l'opale y fut découverte par Willie Hutchinson. Les mineurs y ont emménagé vers 1916.

Climat[modifier | modifier le code]

Tableau climatique de Coober Pedy
Mois Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Jun. Jul. Aoû. Sep. Oct. Nov. Déc. Année
T. max. moy. (°C) 36,4 35,7 32,8 27,6 22,3 18,8 18,7 20,7 24,5 28,9 32,1 34,6
27,8
T. min. moy. (°C) 20,7 20,8 18,2 14,0 10,1 7,2 6,3 7,4 10,1 13,6 16,6 19,1
13,7
Précipitations (mm) 17,4 22,8 12,9 6,5 13,1 14,4 7,8 9,2 8,4 14,9 11,6 17,5
156,4
Source: Bureau of Meteorology

Habitat troglodytique[modifier | modifier le code]

Les températures moyennes estivales de ce désert inhospitalier font que de nombreux habitants préfèrent vivre dans des grottes creusées dans les collines. Un habitat troglodytique standard de trois chambres avec salon, cuisine et salle de bain, creusée dans le roc à flanc de colline, revient au même prix qu'une maison normale. Elle a l'avantage de rester à température constante, alors qu'une maison classique a besoin de l'air conditionné, en particulier pendant les mois d'été, lorsque les températures dépassent souvent les 40 °C. L'humidité relative dépasse rarement 20 % lors des journées chaudes et le ciel est généralement sans nuage. La température maximale moyenne est de 30 à 32 °C, mais il peut faire assez froid en hiver. Il est parfois admis que de retour de la guerre des tranchées, les soldats répandirent ce mode de vie souterrain.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Coober Pedy est situé à peu près à mi-chemin entre Adélaïde et Alice Springs et est devenu une étape et une destination touristique populaire, surtout depuis 1987 que la Stuart Highway est entièrement goudronnée.

Les points d'intérêt à Coober Pedy incluent les mines et autres établissements souterrains : hôtels, bars, magasins, galeries d'art, églises, etc.[7],[8],[9]. Le premier arbre jamais vu dans le village est en ferraille et est toujours implanté sur une colline surplombant le village. Le terrain de golf local, le plus souvent fréquenté la nuit par des joueurs utilisant des balles lumineuses pour éviter les températures diurnes, est totalement dépourvu de gazon et les golfeurs ont l'habitude de prendre un petit morceau de gazon pour leur tee. Ce terrain de golf, situé à 3,5 kilomètres au Nord de la ville, a été élu dans le top 10 des terrains les plus atypiques au monde et le club de golf est le seul club au monde à partager un partenariat de jeu avec le très célèbre Royal and Ancient Golf Club of St Andrews[10],[11], en Écosse, considéré comme le berceau du golf.

Au cinéma et à la télévision[modifier | modifier le code]

La ville et son arrière-pays, pour des raisons différentes, sont très photogéniques et ont donc attiré les cinéastes. La ville par elle-même est le lieu de tournage du film Le Secret de Kelly-Anne, sorti en 2005. L'arrière-pays, notamment les Breakaways et la Moon Plain, sont les toiles de fond vedettes de films comme Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre, Planète rouge, Priscilla, folle du désert, Pitch Black et Le Sang des héros qui ont largement utilisé la population locale comme figurants. Coober Pedy figure également dans la deuxième saison de la série télévisée The Amazing Race. Le livre Wildfire de Chris Ryan parle de Coober Pedy, mais écrit qu'il n'y a que trois bâtiments sur la surface et le reste de la ville est sous terre. Le clip Kiss The Dirt (Falling Down the Mountain) de INXS a été tourné sur la Moon Plain. La ville joue un rôle central dans le film de Wim Wenders Jusqu'au bout du monde (1991).

Galerie[modifier | modifier le code]

Vue panoramique sur Coober Pedy.
The Breakaways Reserve à 34 km au nord de Coober Pedy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « 2016 Census QuickStats – Coober Pedy », sur quickstats.censusdata.abs.gov.au, Australian Bureau of Statistics (consulté le 23 décembre 2019).
  2. Prononciation en anglais australien standard retranscrite phonémiquement selon la norme API.
  3. « Coober Pedy, une ville dans les profondeurs de l’Outback », sur www.australia-australie.com
  4. a et b Arnaud Bélier, « Coober Pedy, la ville souterraine de Mad Max », sur ouest-france.fr, Ouest France (consulté le 23 décembre 2019).
  5. « Les maisons troglodytes de Coober Pedy », sur maisons-monde.fr.
  6. « Coober Pedy, Opales et vie souterraine », sur geo.fr, Geo, (consulté le 23 décembre 2019).
  7. (en) « What' to see ? », Attractions, sur Opal Capital Coober Pedy Get outback… Get underground (consulté le 23 septembre 2019).
  8. (en) South Australia Rough Guides Snapshot, Rough Guides UK, , 126 p. (ISBN 978-1-4093-6096-4, lire en ligne), p. 77.
  9. Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette, Australie 2017, Petit Futé, , 144 p. (ISBN 979-10-331-4886-9, lire en ligne), « Coober Peddy ».
  10. (en) « Coober Pedy Opal Fields Golf Club » (consulté le 4 juillet 2012)
  11. (en) James M. Lane, Moon Living Abroad in Australia, Berkeley (Californie), Seal Press, , 280 p. (ISBN 978-1-59880-139-2, présentation en ligne), p. 247.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]