Convertisseur de rouille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un convertisseur de rouille est un produit destiné à être appliqué sur des éléments en fer ou en alliage ferreux et qui transforme la rouille dont ils sont attaqués en un composé plus résistant et formant une barrière protectrice.

Les convertisseurs de rouille sont notamment basés sur l'action des tanins sur l'oxyde de fer[1]. L'acide tannique[1],[2] et le pyrogallol[3] (ou des dérivés[4]), qui transforment l'oxyde de fer en tannate de fer bleu-noir[5], sont utilisés comme ingrédients principaux. Les convertisseurs de rouille peuvent aussi contenir de l'acide phosphorique, qui transforme l'oxyde de fer(III) Fe2O3 en phosphate de fer FePO4[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Rust converters », Corrosion Doctors (consulté le 1er octobre 2014)
  2. « Convertisseur de rouille », Soudal, (consulté le 7 mars 2012)
  3. « Brevet WO1984000973A1 - Compositions pour le traitement antirouille - Google Brevets », Google Search (consulté le 1er octobre 2014)
  4. Soromap, Convertisseur de rouille - Fiche technique
  5. Nancy Binnie, « Commercial Rust Converters: Surface Protection for Rusted Iron », Canadian Conservation Institute, (consulté le 21 septembre 2014)
  6. Susan L. Maltby, « Rust Converters »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Old-House Journal, (consulté le 24 juin 2012)