Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel est un texte juridique adopté le par l'Unesco. Elle engage les États signataires à protéger les sites et les monuments dont la sauvegarde concerne l'humanité. Au , 193 pays sont signataires de la Convention[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « États parties: situation de la ratification », sur unesco.org/fr, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]