Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel est un texte juridique adopté le par l'Unesco. Elle engage les États signataires à protéger les sites et les monuments dont la sauvegarde concerne l'humanité. Au , 193 pays sont signataires de la Convention[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « États parties: situation de la ratification », sur unesco.org/fr, (consulté le 18 février 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]