Convention de premier emploi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CPE.
Ne pas confondre avec Contrat première embauche en France.

L'objectif poursuivi de la Convention de premier emploi (CPE), contrat de travail belge, est d'offrir à un maximum de jeunes la possibilité d'intégrer le marché de l'emploi dans les six mois qui suivent la fin de leur scolarité.

Pour atteindre cet objectif, les employeurs qui occupent au moins 50 travailleurs[1], ont l'obligation d'engager des jeunes à concurrence de 3 % de l'effectif de leur personnel.

En contrepartie il bénéficie d'une réduction de cotisations patronales de sécurité sociale.

Pour quels demandeurs d'emploi ?[modifier | modifier le code]

Demandeur d'emploi d'origine étrangère[modifier | modifier le code]

Est considéré comme demandeur d'emploi d'origine étrangère le jeune :

  • qui ne possède pas la nationalité d'un État membre de l'Union européenne
  • dont au moins un des parents ne possède pas la nationalité d'un État membre de l'Union européenne (ou ne la possédait pas à la date de son décès)

OU

  • dont au moins deux des grands-parents ne possèdent pas la nationalité d'un État membre de l'Union européenne (ou ne la possédaient pas à la date de leur décès).

Demandeur d'emploi qui a une aptitude au travail réduite[modifier | modifier le code]

Est considéré comme demandeur d'emploi handicapé, le jeune inscrit comme tel auprès d'un des organismes suivants :

Lien interne[modifier | modifier le code]

  • La convention de premier emploi a été créé en réaction au film Rosetta (1999).

Références[modifier | modifier le code]