Convention Epitanime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Épitanime
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But Promouvoir la japanimation, la culture japonaise et asiatique
Fondation
Fondation 1998
Fondateur Vincent Courtalon
Identité
Siège 14 - 16 rue Voltaire, Le Kremlin-Bicêtre
Président Arthur Dauzat
Vice-président Marion Montalan
Secrétaire Quentin Montalan
Trésorier Thomas Mercier
Membres ~200
Site web epitanime.com et epita-convention.com

La convention Epitanime (anciennement "convention de l'animation à l'Épita") est une convention sur la Japanimation. Elle se déroule tous les ans vers la fin du mois de mai dans les locaux du campus IONIS au Kremlin-Bicêtre. Cette convention est organisée par l'association Epitanime.

Présentation de l'association[modifier | modifier le code]

Épitanime (エピタニメ, Epitanime?) est une association de fans de japanimation et de culture japonaise située au Kremlin-Bicêtre (sud de Paris). L'association est à but non lucratif. Elle a été fondée en 1998 par des étudiants d'Epita. Le nom existait déjà depuis 1994. Le dépôt des statuts en préfecture a eu lieu que 4 ans après le début des premiers festivals organisés par les étudiants d'Epita.

C'est l'une des plus anciennes et des plus grandes associations de l'école Épita, elle est ouverte à tous, élèves de l'école ou non. De nombreux externes participent régulièrement aux activités de l'association, en tant que spectateurs mais aussi organisateurs. Aujourd'hui l'association Epitanime réalise des activités pour plusieurs écoles du groupe IONIS dont Epita, Epitech, Sup'Internet et e-ArtSup.

Les activités de l'association sont centrées autour du manga et de l'animation japonaise, mais aussi du jeu vidéo ou du jeu de go. C'est également un point de rencontre pour de nombreuses personnes intéressées par la culture japonaise en général, depuis la langue elle-même jusqu'à la cuisine, en passant par diverses activités populaires au Japon : arts martiaux, Dance Dance Revolution, cosplay, films amateurs, etc.

L'association Epitanime est aussi présente dans plusieurs événement autour du thème du Japon en France dont Japan Expo (qu’elle a contribué à créer[1]), Paris Manga, etc.

Epitanime organise aussi des activités des activités de façon plus régulières tout au long de l'année[réf. nécessaire]. Dans ces activités il y a notamment les Yomatsuri, les Pokémon Party, des cours de dessin, des cours de Go, du Karaoke et sessions sur les jeux de cartes TCG. Plusieurs étapes du parcours européen et mondial du jeu Vanguard sont notamment joués à Epitanime[2].

Karaoké[modifier | modifier le code]

L'activité la plus connue[3] d'Épitanime est le karaoké. C'est aussi l'une des plus anciennes activités d'Epitanime.

Les activités Karaoke d'Epitanime ont débuté avant l'arrivée des outils de sous-titrage comme l'ASS ou le SRT. Epitanime avait donc été obligé de créer son propre format et sa propre application de lecteur pour les Karaoké. Ces applications tournant sur un PC appelé Toyunda.

Le mot Toyunda (Épitanime Toyunda!) vient de la compression de l'expression japonaise "s'appeler" (というんだ, to iu n da?). Son origine remonte à un membre de l'association n'ayant pas bien compris la phrase « Bakuretsu Hunter to iu n da » (tirée de la série animée Bakuretsu Hunter), et qui a compressé la fin de la phrase en un seul mot.

Le système Toyunda est composé de trois applications :

  • Toyunda Manager (permet de préparer les listes de lecture)
  • mPlayer Toyunda (lecteur vidéo basé sur mPlayer avec un module de sous-titrage codé par Epitanime)
  • Timing (logiciel de création des sous-titres)

Malgré son âge, les outils de Karaoké d'Epitanime restent -évolués et permettent de faire des transitions qui ne sont toujours pas réalisable sur SubStation Alpha[réf. souhaitée].

Présentation de la convention[modifier | modifier le code]

La convention Épitanime est une des plus vieilles conventions amateurs sur la Japanimation en France[4]. En 2009, lors de sa XVIIe édition, elle a regroupé entre 7000 et 8000[5] participants. En 2014, la convention est annulée par manque de personnel encadrant notamment[6], avant de revenir en 2015[7].

Cette convention a connu différents noms avant d'arriver au nom de convention Épitanime. En effet, elle fut appelée Convention de l'animation à l'Épita, Japan Expo 2000 lors de VIIIe édition en 2000[8][réf. insuffisante] et Convention Épitanime depuis la XIIe édition en 2004.

Lors de cette convention, de nombreuses activités sont proposées[9],[10],[11] :

  • Une scène et un écran,
  • Un festival de plein air avec différents stands,
  • Des jeux vidéo,
  • Des activités en salle,
  • Un forum regroupant des fanzines et des stands professionnels autour du Japon.

La scène et l'écran géant[modifier | modifier le code]

Karaoké lors de l'édition 2009

La scène et son écran géant sont la principale activité de la convention. Sur la scène, plusieurs activités sont organisées :

  • Cosplay : individuel et Groupe,
  • Concert,
  • Des activités des associations partenaires,
  • Le karaoké final, chanté par le staff.

Le Festival de plein air (Épifestival)[modifier | modifier le code]

Ces dernières années, une nouvelle activité a fait son apparition lors de la convention, l'Épifestival. Avant l'arrivée de celui-ci, la cour n'avait comme seule et unique activité, la scène et son écran géant.

L'Épifestival est un ensemble d'activités organisées autour de la scène sous des tonnelles afin d'augmenter la convivialité de la convention. Il fut créé lors de la convention 2007 en nocturne. Ce festival est tenu par Épitanime et différentes associations autour du thème du Japon qui propose plusieurs activités :

  • Des pochoirs,
  • Des concours de dessin,
  • D'autres activités que l'on trouve dans les festival japonais.

Les jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo, édition 2009

Les jeux vidéo sont une grande activité de la convention[12],[13], il y a 3 salles pour ceux-ci. Des jeux vidéo récents ou anciens sont proposés, comme le bomberman à 10, mais aussi des jeux musicaux. Les jeux vidéo peuvent très bien être sur des consoles ou sur des bornes d'arcades.

Tous ces jeux sont organisés par Épitanime en partenariat avec d'autres associations de Jeux vidéo.

Les activités en salle[modifier | modifier le code]

Dans les différentes salles, plusieurs activités sont organisées :

  • Jeux de stratégie asiatique (Go, Shogi, Mah Jong, etc),
  • Un espace pour la lecture de manga,
  • Différents quizz autour de la culture manga,
  • Activité de dessin dans le style Manga,
  • Activité autour la culture vestimentaire japonaise.

Le forum[modifier | modifier le code]

Forum, édition 2009

Le forum est un espace de la convention où sont présents plusieurs stands fanzines et boutiques.

Les Fanzines[modifier | modifier le code]

Les fanzines ont leur espace réservé dans le forum afin de présenter leurs créations. Les créations des fanzines présents lors de cet convention présentent :

Les Boutiques[modifier | modifier le code]

Les boutiques présentes lors de la convention sont des boutiques autour du thème du Japon, lors de l'édition 2009, on y retrouvait des boutiques de :

  • DVD animés,
  • Mangas[14],
  • Goodies,
  • Vêtements,
  • Katana.

Historique de la convention[modifier | modifier le code]

La convention s'est agrandie d'année en année. Au départ, elle attirait quelques centaines de personnes pour finir ces dernières années avec une fréquentation entre 6000 et 8000 personnes[15].

Liste des conventions : d'autres conventions ont eu lieu avant celles-ci, mais elles n'ont pas été numérotées dès le début et l'histoire de l'association avant 1995 est peu connue.

Note : Chaque année, une nouvelle équipe organisatrice est nommée par le bureau

Édition Date Organisateurs
Ie juin 1994 --
IIe 4 et 5 mars 1995 --
IIIe 6 et 7 janvier 1996 --
IVe 29 et 30 juin 1996 --
Ve 3 et 4 mai 1997 --
VIe 2 et 3 mai 1998 --
VIIe 19 juin 1999 --
VIIIe 24 et 25 juin 2000 --
IXe 2 au 4 juin 2001 Krag
Xe 31 mai au 2 juin 2002 Philippe
XIe 30 mai au 1er juin 2003 Malmok
XIIe 28 au 31 mai 2004 Seiyar, PsyKoZ
XIIIe 27 au 29 mai 2005 Devotion, Madmath, PSyKoZ
XIVe 26 au 28 mai 2006 Schmii, Shomaa, Tomoyo
XVe 18 au 20 mai 2007 Batou, Souris, Schmii, Mushu
XVIe 30 mai au 1er juin 2008 Batou, Maglite, Tami
XVIIe 29 au 31 mai 2009 KeyZeR, Batou, Tami, Mushu, Tama, Tanuk
XVIIIe 28 au 30 mai 2010 Kyoshiro, Yoh
XIXe 20 au 22 mai 2011 Fukku, Grumly
XXe 25 au 27 mai 2012[16] Poypoy, Grumly
XXIe 17 au 19 mai 2013[17] Lachieuse, BakanekoO
XXIIe 29 au 31 mai 2015 Wiiwii, Jojo, Enshiro, BakanekoO
XXIIIe 27 au 29 mai 2016 Tanuk

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Japan Expo : 10 ans déjà », sur 01net.com,‎ (consulté le 20 octobre 2015)
  2. Epitanime : 48 heures de déferlante nippone au Kremlin-Bicêtre
  3. En route pour l’Epitanime ! (feat. le responsable karaoké)
  4. « Le succès croissant des festivals de la « culture geek » », sur lefigaro.fr,‎ (consulté le 20 octobre 2015)
  5. « Plein succès pour la convention Épitanime 2009 ce week-end », sur http://www.actuabd.com/, Site ActuaBD,‎ (consulté le 3 novembre 2009)
  6. « Annulation de l’Epitanime 2014 », sur manga-news.com,‎ (consulté le 20 octobre 2015)
  7. « La convention Epitanime de retour fin mai », sur manga-news.com,‎ (consulté le 25 octobre 2015)
  8. [1]Affiche du 8e Festival de l'Animation à l'EPITA JAPAN EXPO 2000
  9. « EPITanime : Découvrez la grande convention de japanimation amateur »
  10. « La fureur de vivre manga au Kremlin-Bicêtre », sur next.liberation.fr,‎ (consulté le 20 octobre 2015)
  11. « L’Epitanime, c'est fini ! », sur manga-news.com,‎ (consulté le 20 octobre 2015)
  12. « Convention Epitanime : japanimation et manga'ttitude »
  13. Homophobe, dépassée… la convention Epitanime est-elle encore dans le game ?
  14. « L'Epitanime du côté des éditions Taifu Comics »
  15. « Épitanime - 2005 », sur http://www.krinein.com/,‎ (consulté le 3 novembre 2009)
  16. « Epitanime XX »
  17. « Convention Epitanime 2013 »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]