Convention de jonglerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la jonglerie
Cet article est une ébauche concernant la jonglerie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Une convention de jonglerie est un rassemblement amateurs et professionnels autour du thème de la jonglerie. Ces regroupements permettent aux jongleurs de tous niveaux de se rencontrer et d’échanger autour de leur pratique, de voir des spectacles ou encore de participer à des ateliers (ou workshops en anglais). Ces rencontres, propices à l’émulation, sont un moyen de progresser.

La différence entre une convention et un festival est le côté participatif de l’événement. Les participants concourent à la réalisation de l'évènement en donnant de leur temps : participation aux scènes ouvertes et aux renegades (en), animation d'atelier, temps de surveillance…

Dans le monde[modifier | modifier le code]

La première convention nationale voit le jour aux États-Unis en 1948 : l'IJA Festival[1].

En Europe, la convention européenne de jonglerie regroupe annuellement des gens de tous les pays pendant une semaine.

Il existe des conventions dans de nombreux pays[2] :

  • en Angleterre, la British Juggling Convention (en) (BJC) existe depuis 1988[3] ;
  • en Israël, l'Israeli Juggling Convention (IJC), quinzième édition en 2007 ;
  • en Belgique ;
  • en Allemagne ;
  • en France ;
  • au Japon…

En France[modifier | modifier le code]

European Juggling Convention[modifier | modifier le code]

Depuis 1978, la France a accueilli six Conventions européennes de jonglerie ou European Juggling Convention (EJC).

  • 1983 : Laval, 200 participants
  • 1987 : Saintes, 1 000 participants
  • 1996 et 1999 : Grenoble, 2 200 et 2 300 participants
  • 2004 : Carvin avec un record historique pour l’époque de 4 500 participants
  • 2013, la 36e EJC à Toulouse

Convention française de jonglerie[modifier | modifier le code]

La Convention française de jonglerie (CFJ) ou convention nationale, est organisée par des associations organisatrices de conventions de jonglerie.

Elle est accueillie par une ville différente chaque année et se déroule pendant une semaine environ.

Association française de jonglerie[modifier | modifier le code]

Les associations organisatrices sont soutenues par l’Association française de jonglerie AFJ créée le 19 août 2008 à Lambersart.

Le soutien prend la forme de prêt financier, de conseils de la part de ses membres, et de mise à disposition de jetons pour remplacer l'argent sur site.

Peut être membre du conseil d'administration tout représentant d’une convention (un par convention).

L'élection pour chaque prochaine édition se déroule un an à l'avance lors de l'assemblée générale des jongleurs français qui a lieu pendant chaque CFJ. Chaque jongleur participant à la CFJ peut venir à l'AG et voter.

Historique[modifier | modifier le code]

  • En 2008, pour fêter sa dixième convention, Carvin (Pas de Calais - 62) organise la première CFJ et réitère en 2009 pour la deuxième édition pour suppléer l'association Par Haz'Art qui rencontre alors des problèmes d’attribution de site avec la mairie de Toulouse
  • En 2010, Nantes accueille la troisième édition. L'AFJ souhaite pouvoir y élire les villes pour 2011 et 2012 pour que chaque élection puisse se faire désormais deux ans à l'avance pour permettre aux équipes de mieux se préparer à organiser l’événement : Rennes et Toulouse sont élues.
  • En 2011, l'association Jongle et Rit, organisatrice de la Bigoud and Jongle accueille la quatrième édition à Vezin-le-Coquet dans l'Ille-et-Vilaine, du 11 au 17 juillet.
  • En 2012, l'association Par Haz'Art organise la cinquième édition à Toulouse, en Haute Garonne
  • En 2013, l'édition est reportée à l'année suivante pour cause de Convention européenne de jonglerie à Toulouse.
  • En 2014, l'association Mamagabe organise la sixième édition du 26 au 31 août à Poitiers
  • En 2015, la septième édition organisé par les irréductibles a lieu à Collinée

Conventions de jonglerie[modifier | modifier le code]

Il existe des conventions dans plusieurs villes de France regroupant de 300 à 1 000 participants selon l’ampleur et la localisation de l’événement :

  • Jonglissimo à Reims, 21e édition en 2015 ;
  • Mamagabe, la convention de jonglerie de Poitiers, sixième CFJ en 2014, quinzième édition en 2016 ;
  • Le Jongleur est dans le pré, la convention de Nonville, quatorzième édition en 2015.
  • Boudu La Jongle à Toulouse, organisée par l’association Par Haz'Art[4] depuis 2002, cinquième Convention française de jonglerie en 2012 et 36e convention européenne de jonglerie en 2013, treizième édition en 2015 ;
  • Bigoud and jongle aux alentours de Rennes à Vezin-le-Coquet, organisée par l’association Jongle-et-rit, quatrième CFJ en 2011, onzième édition en 2015 ;
  • La Glühwein[5], convention d'hiver en Alsace depuis 2006, dixième édition en 2015 ;
  • Au Bout des doigts (ABdD) à Lyon, convention de jonglerie organisée par l'association l'AJIL[6], a lieu le week-end de Pâques sur le campus de la Doua à Villeurbanne, sixième édition en 2016 ;
  • Passe la balle à Bordeaux organisée par l’association Jonglargonne, huitième édition en 2015 ;
  • En Maine ta jongle à Angers, organisée à Feneu par l'association Maraboule. la cinqième fois en 2012 ;
  • Bibasse, troisième édition en 2015, Nancy ;
  • Jonglo Païs à Vanosc, troisième édition en 2016 ;
  • Jonglagogo, convention de jonglerie de Troyes.

Parmi les conventions qui ont disparu ou qui sont en sommeil :

  • la convention de Carvin organisée par le Cirque du Bout du Monde[7], 27e EJC en 2004 et deux premières Convention française de jonglerie] en 2008 et 2009
  • Argument massue, Grenoble ;
  • Le Jonglibre, la convention de jonglerie d'Orléans (se déroulant dans les alentours) organisée par l'association Saquagrin, vingt ans en 2015 et endormie pour une durée indéterminée.
  • Les Balles Habiles de Belleville, à Paris, dixième édition en 2007 ;
  • la convention de Brest organisée tous les deux ans par le Kollectif de jongleurs bretons (KJB) ;
  • la convention de Limoges ;
  • La Hopla Convention Strasbourg depuis 2003, quatrième édition en 2007 ;
  • Tartajongle en Basse-Normandie depuis 2006, Vire dans le Calvados, Ouistreham, Cherbourg, Bagnoles-de-l'Orne ;
  • Passe-moi l'cirk, troisième édition en 2014

Conventions thématiques[modifier | modifier le code]

La première convention de jonglerie de contact en France a lieu en 2007.

Pour l’acrobatie, la deuxième International Acrobatics European Convention a lieu à Bordeaux en 2009 sur huit jours avec environ 150 participants.

En juillet 2011, Spin ta galette est la première convention de hula-hoop française, à Vezin-le-Coquet.

Références[modifier | modifier le code]

  1. IJA - International Jugglers’Association
  2. IJDB — Liste des conventions par pays
  3. BJC 2007
  4. Site web de l'association Par Haz'Art
  5. « Site web de la Guhwein convention », sur les nazes
  6. Site web de l'association AJIL
  7. Une convention de jonglerie ? Késako ?