Conure à front rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eupsittula canicularis

Eupsittula canicularis
Description de cette image, également commentée ci-après

Conure à front rouge

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Eupsittula

Nom binominal

Eupsittula canicularis
(Linnaeus, 1758)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 12/01/2005

La Conure à front rouge (Eupsittula canicularis, anciennement Aratinga canicularis) est une espèce d'oiseaux très proche de la Conure couronnée.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 22,5 cm de longueur. Son plumage est dans l'ensemble vert avec les rémiges primaires bleues. Les zones de peau nue autour des yeux sont jaunes. La queue est effilée. Cette espèce se différencie de la Conure couronnée par la coloration plus orangée du front, par le bleu de la tête plus étendu et par la coloration claire du bec.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit au Mexique et au Costa Rica.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce fréquente les zones boisées claires jusqu'à 1 500 m d'altitude.

Comportement[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se déplace et se nourrit en groupes importants et bruyants. Son vol est rapide.

Alimentation[modifier | modifier le code]

La Conure à front rouge consomme des graines, des fruits et des fleurs.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Suivant une étude phylogénique de Remsen et al. (2013), le genre Aratinga est entièrement redéfini pour être monophylétique. Le Congrès ornithologique international répercute ces changements dans sa classification de référence version 3.5 (2013) et la Conure à front rouge est ainsi déplacée vers le genre Eupsittula.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 3.5, 2013) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Eupsittula canicularis clarae (R.T. Moore, 1937) ;
  • Eupsittula canicularis eburnirostrum (Lesson, 1842) ;
  • Eupsittula canicularis canicularis (Linnaeus, 1758).

Source[modifier | modifier le code]

  • Mario D. & Conzo G. (2004), Le grand livre des perroquets, de Vecchi, Paris, 287 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Remsen, J.V. Jr, E.V. Schirtzinger, A. Ferraroni, L.F. Silveira & T.F. Wright (2013), « DNA-sequence data require revision of the parrot genus Aratinga (Aves: Psittacidae) », Zootaxa, vol. 3641, no 3, p. 296-300.