Contre-la-montre par équipes masculin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Contre-la-montre par équipes masculin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2013
Description de cette image, également commentée ci-après

Omega Pharma-Quick Step

Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Éditions 2e édition
Lieu(x) Drapeau : Italie Florence, Italie
Date
Nations 20 équipes, 38 coureurs
Participants 35 équipes, 210 coureurs
Épreuves Contre-la-montre
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Drapeau : Belgique Omega Pharma-Quick Step

Navigation

Le contre-la-montre par équipes masculin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2013 a eu lieu le entre Montecatini Terme et Florence, en Italie.

Participation[modifier | modifier le code]

Les dix-neuf UCI ProTeam ont l'obligation de participer à ce championnat. Des équipes continentales professionnelles et des équipes continentales peuvent y être conviées en fonction des classements par équipes des cinq circuits continentaux au 15 août 2013[1]. Sont ainsi invitées :

Chaque équipe peut inscrire neuf coureurs, dont six disputent la course. Les coureurs doivent être issus de l'effectif de l'équipe, hors stagiaires[1].

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale Drapeau de la France France ALM
Argos-Shimano Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas ARG
Astana Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan AST
Belkin Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas BEL
BMC Racing Drapeau des États-Unis États-Unis BMC
Cannondale Drapeau de l'Italie Italie CAN
Euskaltel Euskadi Drapeau de l'Espagne Espagne EUS
FDJ.fr Drapeau de la France France FDJ
Garmin-Sharp Drapeau des États-Unis États-Unis GRS
Katusha Drapeau de la Russie Russie KAT
Lampre-Merida Drapeau de l'Italie Italie LAM
Lotto-Belisol Drapeau de la Belgique Belgique LTB
Movistar Drapeau de l'Espagne Espagne MOV
Omega Pharma-Quick Step Drapeau de la Belgique Belgique OPQ
Orica-GreenEDGE Drapeau de l'Australie Australie OGE
RadioShack-Leopard Drapeau du Luxembourg Luxembourg RLT
Saxo-Tinkoff Drapeau du Danemark Danemark TST
Sky Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni SKY
Vacansoleil-DCM Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas VCD
Équipes continentales professionnelles
Nom de l'équipe Pays Code
CCC Polsat Polkowice Drapeau de la Pologne Pologne CCC
MTN-Qhubeka Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud MTN
Topsport Vlaanderen-Baloise Drapeau de la Belgique Belgique TSV
Vini Fantini-Selle Italia Drapeau de l'Italie Italie VIN
Équipes continentales
Nom de l'équipe Pays Code
Adria Mobil Drapeau de la Slovénie Slovénie ADR
BDC-Marcpol Drapeau de la Pologne Pologne BDC
Cult Energy Drapeau du Danemark Danemark GLU
De Rijke-Shanks Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas RIJ
Etixx-iHNed Drapeau de la République tchèque République tchèque ETI
Gourmetfein Simplon Drapeau de l'Autriche Autriche GMS
Jo Piels Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas CJP
Kolss Drapeau de l'Ukraine Ukraine KLS
Optum-Kelly Benefit Strategies Drapeau des États-Unis États-Unis OPM
Rabobank Development Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas RB3
Utensilnord Ora24.eu Drapeau de la Hongrie Hongrie UNA
Vélo Club Sovac Drapeau de l'Algérie Algérie VCS

Parcours[modifier | modifier le code]

Les équipes doivent parcourir 57,2 km. Le départ est donné sur la Piazza Giusti de Montecatini Terme et l'arrivée est jugée au Nelson Mandela Forum (en) de Florence[2]. Trois chronomètres intermédiaires sont placés aux kilomètres 7.3, 24.1 et 42.3[2].

Règlement de course[modifier | modifier le code]

Le temps de l'équipe à l'arrivée est pris sur le quatrième coureur[2].

Des points UCI et des prix sont attribués aux équipes en fonction de leur classement. Les UCI ProTeams obtiennent des points au classement de l'UCI World Tour. Les équipes continentales professionnelles et continentales obtiennent des points au classement du circuit continental dans lequel elles ont obtenu le plus de points[2].

Points UCI et prix attribués
Place 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e
Points UCI World Tour 200 170 140 130 120 110 100 90 80 70
Points aux circuits continentaux 200 170 140 130 120 110 100 90 80 70 60 50 40 30 20 15 10 8 5 3
Prix (en €) 33 333 20 833 16 666 8 333 4 166

Favoris[modifier | modifier le code]

La formation Omega Pharma-Quick Step est favorite pour conserver son titre. Ses principaux concurrents sont les équipes Orica-GreenEDGE et Sky, vainqueurs respectivement des contre-la-montre par équipes sur le Tour de France et sur le Tour d'Italie, ainsi que l'équipe BMC Racing. Les outsiders sont RadioShack-Leopard, Garmin Sharp, Movistar, Astana, Saxo-Tinkoff, Belkin, Katusha, Cannondale et Argos-Shimano[3],[4].

Classement[modifier | modifier le code]

L'équipe Omega Pharma-Quick Step s'impose avec 81 centièmes de secondes d'avance sur Orica-GreenEDGE. Selon Matthew White, le directeur sportif d'Orica-GreenEDGE, ce très faible écart « montre les proches niveaux des deux équipes, il y avait moins d'une seconde d'écart sur le Tour et moins d'une seconde ici »[5].

Classement Équipe Temps
Médaille d'or, monde Drapeau : Belgique Omega Pharma-Quick Step
Sylvain Chavanel (FRA)
Michał Kwiatkowski (POL)
Tony Martin (GER)
Niki Terpstra (NED)
Kristof Vandewalle (BEL)
Peter Velits (SVK)
h 4 min 16 s 81
Médaille d'argent, monde Drapeau : Australie Orica-GreenEDGE
Luke Durbridge (AUS)
Michael Hepburn (AUS)
Daryl Impey (RSA)
Brett Lancaster (AUS)
Jens Mouris (NED)
Svein Tuft (CAN)
+ s 81
Médaille de bronze, monde Drapeau : Royaume-Uni Sky
Edvald Boasson Hagen (NOR)
Christopher Froome (GBR)
Vasil Kiryienka (BLR)
Richie Porte (AUS)
Geraint Thomas (GBR)
Kanstantsin Siutsou (BLR)
+ 22 s 55
4 Drapeau : États-Unis BMC Racing + min 2 s 71
5 Drapeau : Luxembourg RadioShack-Leopard + min 17 s 53
6 Drapeau : Kazakhstan Astana + min 21 s 14
7 Drapeau : Italie Cannondale + min 28 s 74
8 Drapeau : États-Unis Garmin-Sharp + min 1 s 94
9 Drapeau : Danemark Saxo-Tinkoff + min 14 s 17
10 Drapeau : Espagne Movistar + min 31 s 03
11 Drapeau : Russie Katusha + min 45 s 80
12 Drapeau : Pays-Bas Belkin + min 49 s 01
13 Drapeau : Belgique Lotto-Belisol + min 1 s 19
14 Drapeau : Pays-Bas Argos-Shimano + min 6 s 86
15 Drapeau : France FDJ.fr + min 19 s 38
16 Drapeau : Pays-Bas Vacansoleil-DCM + min 38 s 44
17 Drapeau : Italie Lampre-Merida + min 56 s 31
18 Drapeau : Espagne Euskaltel Euskadi + min 59 s 95
19 Drapeau : Pays-Bas Rabobank Development + min 28 s 79
20 Drapeau : Slovénie Adria Mobil + min 34 s 43
21 Drapeau : Pologne CCC Polsat Polkowice + min 40 s 49
22 Drapeau : Belgique Topsport Vlaanderen-Mercator + min 54 s 80
23 Drapeau : États-Unis Optum-Kelly Benefit Strategies + min 9 s 48
24 Drapeau : France AG2R La Mondiale + min 18 s 92
25 Drapeau : République tchèque Etixx-iHNed + min 19 s 71
26 Drapeau : Afrique du Sud MTN-Qhubeka + min 20 s 60
27 Drapeau : Danemark Cult Energy + min 27 s 50
28 Drapeau : Ukraine Kolss + min 27 s 99
29 Drapeau : Italie Vini Fantini-Selle Italia + min 28 s 99
30 Drapeau : Pays-Bas De Rijke-Shanks + min 42 s 36
31 Drapeau : Pologne BDC-Marcpol + min 7 s 57
32 Drapeau : Autriche Gourmetfein Simplon + min 13 s 42
33 Drapeau : Hongrie Utensilnord Ora24.eu + min 55 s 62
34 Drapeau : Pays-Bas Jo Piels + min 34 s 65
35 Drapeau : Algérie Vélo Club Sovac + 11 min 51 s 68

Liste des engagés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « Guide des compétitions - Annexes », sur uci.ch (consulté le 20 septembre 2013)
  2. a, b, c et d [PDF] « Guide des compétitions », sur uci.ch (consulté le 20 septembre 2013)
  3. « CLM par équipes : Les favoris de la rédac », sur velochrono.fr,
  4. « Le roadbook du chrono par équipes », sur cyclismactu.net,
  5. (en) « Omega Pharma Quick Step wins elite men's time trial world championship », sur cyclingnews,

Liens externes[modifier | modifier le code]