Contestation au Soudan en 2010-2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Contestation au Soudan en 2010-2013
Image illustrative de l’article Contestation au Soudan en 2010-2013
Localisation du Soudan dans le monde

Localisation Drapeau du Soudan Soudan
Date -
Type Manifestations à caractère politique et social
Morts près de 200

La contestation au Soudan en 2010-2013 débute à partir du [réf. nécessaire] au Soudan. Elle s'inscrit dans un contexte révolutionnaire dans les pays arabes.

Contexte[modifier | modifier le code]

Protestations[modifier | modifier le code]

Des émeutes de la faim ont lieu en 2013[1].

Répression et arrestations[modifier | modifier le code]

En 2013, 200 personnes sont tuées et un millier blessées, au cours de manifestations violemment réprimées par le président et son armée[1]. Trois-mille personnes y sont arrêtées[1].

Réactions[modifier | modifier le code]

Réactions du Gouvernement[modifier | modifier le code]

Réactions internationales[modifier | modifier le code]

Conséquences[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Omar el-Béchir: trente ans à la tête du Soudan », sur Le Temps (consulté le 21 avril 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]