Contaminants émergents

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'expression contaminants « émergents » désigne un ensemble hétérogène de substances dont la présence dans l’environnement n’avait pas été décelée auparavant et dont l'étude et la surveillance sont relativement récentes[1],[2]. De façon générale, quand on parle "contaminants émergents" on fait en réalité souvent référence à des "contaminants d'intérêt émergent". La nuance étant que certains contaminants sont effectivement émergents et nouveaux mais que plusieurs contaminants considérés comme émergents sont en fait des problématiques émergentes pour des contaminants qui étaient là depuis longtemps [3]. Par exemple, les traces d'hormones stéroidiennes sont maintenant détectées dans les eaux usées et même parfois dans l'eau potable mais si ce problème est "émergent", il y a une contamination d'hormones anthropique depuis que les humains font des villages près des cours d'eau.

Des nouveaux produits, dont la toxicologie et l'écotoxicologie sont mal connues, sont périodiquement ajoutés à cette liste, par exemple le TCP[4].

Exemples[modifier | modifier le code]

Cet ensemble comprend des composés tels que :

Éléments de définition[modifier | modifier le code]

Le terme « émergent » sert parfois dans ce domaine à distinguer des substances également classées comme « polluants prioritaires » tel que les pesticides, les métaux traces ou les hydrocarbures aromatiques polycycliques dont les effets sur environnement sont étudiés depuis des années et dont les concentrations dans l’environnement sont réglementées[5],[6]. D’après Daughton[7]. Dans ce cas, la dénomination « émergent » peut paraître impropre, puisqu’il suggère que l’occurrence de ces contaminants dans l’environnement est récente, elle qualifie en réalité un risque nouveau, par exemple à la suite de la prise de conscience qu'un produit est plus rémanent que ce qu'on pensait.

L’acide clofibrique, un contaminant qu’on peut classifier comme « émergent » a été détecté dans l’environnement pour la première fois en 1976[8]. Les anti-infectieux ont été identifiés pour la première fois dans les eaux de surface du Royaume-Uni par Watts et son équipe en 1983 (Watts et al., 1983), mais ce n'est que récemment qu'on a pris conscience que cela posait problème pour l'environnement ou la santé.

Les connaissances actuelles suggèrent que la présence des contaminants « émergents » dans l’environnement date de quand ils ont été introduits pour la première fois dans le marché (Erickson, 2002; Daughton, 2004). Dans les cas des anti-infectieux ceci suggère que l’environnent aquatique a été exposé durant plus de 70 ans à ces substances. Le terme « émergent » se réfère donc plutôt à l’intérêt récent tant de la communauté scientifique, que celle du public pour l’occurrence et le devenir environnemental de ces substances.
Cet intérêt est naissant non pas à cause de l’inadvertance de la communauté scientifique mais plutôt à notre incapacité à détecter leur présence (Daughton, 2004).

Exemple : les 100 produits les plus trouvés dans les effluents et eaux de surface aux États-Unis[9][modifier | modifier le code]

Exemples illustrés[modifier | modifier le code]

Contaminants émergents fréquentement détectés dans l'environnement
Nom Structure moléculaire Utilisation
Bézafibrate Bézafibrate.png Anti-inflammatoire
Carbamazépine Carbamazépine.png Anti-convulsivant, anti-douleur
Clarithromycine Clarithromycin structure.svg Antibiotique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Erickson BE. 2002. Analyzing the ignored environmental contaminants. Environ Sci Technol 36(7):140-145.
  2. Snow DD, Bartelt-Hunt SL, Saunders SE, Cassada DA. 2007. Detection, Occurrence, and Fate of Emerging Contaminants in Agricultural Environments. Water Environment Research 24:1061-1084
  3. Sauvé et Desrosiers 2014. A review of what is an emerging contaminant. Chemistry Central Journal 8:15 http://journal.chemistrycentral.com/content/8/1/15
  4. Emerging Contaminant – 1,2,3-Trichloropropane (TCP), EPA - DEC 2010
  5. CCME. 2005. Recommandations canadiennes pour la qualité des eaux: protection des utilisations de l'eau à des fins agricoles. Tableau sommaire Mise à jour en octobre 2005. Winnipeg, MB: Conseil canadien des ministres de l'environnement.
  6. CCME. 2007. Recommandations canadiennes pour la qualité des eaux: protection de la vie aquatique. Tableau sommaire Mise à jour 7.1. Winnipeg, MB: Conseil canadien des ministres de l'environnement.
  7. Daughton CG. 2004a. Non-regulated water contaminants: emerging research. Environ Impact Asses Rev 24(7-8):711-732.
  8. Garrison A. W., Pope J. D., Allen F. R. et Keith L. H. 1976. GC/MS Analysis of Organic Compounds in Domestic Wastewaters. In: Identification & Analysis of Organic Pollutants in Water. Ann Arbor, MI: Ann Arbor Science Publishers, 517-556.
  9. Rhodes Trussell, Ph.D. Trussell , Emerging Contaminants – State of the Science in The U.S.A., Technologies, Inc. Pasadena, CA Japan - U.S. Joint Conference On Drinking Water Quality Management and Wastewater Control March 2-5, 2009