Constitution grecque de 1832

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la politique image illustrant la Grèce
Cet article est une ébauche concernant la politique et la Grèce.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Constitution grecque de 1832
Présentation
Titre (el) Πολιτικόν Σύνταγμα της Ελλάδος
Pays Drapeau de la Grèce Royaume de Grèce
Langue(s) officielle(s) Grec moderne
Type Constitution
Branche Droit constitutionnel
Adoption et entrée en vigueur
Entrée en vigueur Jamais

La constitution grecque de 1832 (grec moderne : Πολιτικόν Σύνταγμα της Ελλάδος : constitution politique de Grèce ; ou aussi Ηγεμονικόν Σύνταγμα : constitution Hégémonique) est le quatrième texte constitutionnel adopté en Grèce depuis la proclamation de son indépendance. Elle fut adoptée lors de la cinquième Assemblée nationale grecque, tenue à Nauplie. Elle ne fut jamais appliquée, le roi Othon et son conseil de Régence préférant un pouvoir quasi absolu.

Elle était inspirée du modèle américain. Cependant, comme elle prévoyait un chef d'État héréditaire, elle reçut le surnom d'« hégémonique »[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (el), (en) Histoire constitutionnelle, parlement grec

Liens externes[modifier | modifier le code]