Constitution de l'an X

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Constitution de l’an X
Constitution du 4 août 1802

Présentation
Titre Sénatus-consulte organique du 16 thermidor an X
Pays Drapeau français République française (Consulat à vie)
Type Constitution
Branche Droit constitutionnel
Adoption et entrée en vigueur
Adoption 4 août 1802
Abrogation 1804

Lire en ligne Consulter

Le sénatus-consulte organique du 16 thermidor an X, dit constitution de l’an X, est une réorganisation partielle du Consulat qui fait suite à la proclamation le 2 août du consulat à vie en faveur de Bonaparte (après acceptation populaire par plébiscite).

Les pouvoirs de Bonaparte en sortent renforcés :

  • Le Sénat conservateur voit ses pouvoirs augmentés au détriment du Corps législatif et du Tribunat : il peut ainsi modifier la Constitution et prendre des mesures exceptionnelles (dissolution Tribunat ou Corps législatif). Mais, il est en contrepartie soumis plus fortement à Bonaparte qui peut nommer de nouveaux membres au Sénat.
  • Il a le droit de grâce
  • Il peut signer seul les traités
  • Le suffrage universel est partiellement abandonné au profit du suffrage censitaire.

Contrairement à l'idée communément diffusée, Bonaparte ne devient pas Premier Consul à vie avec cette constitution, mais par la réforme constitutionnelle du 14 thermidor de l'an X, soit 2 jours avant cette constitution.

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]