Constellation EURion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La constellation EURion, composée de cinq anneaux.

La constellation EURion est le nom donné à un agencement de symboles que l'on trouve sur de nombreux billets de banque depuis 1996. Il est destiné à être détecté par des logiciels de traitement d'image afin d'empêcher le faux-monnayage à l'aide de photocopieur.

Description[modifier | modifier le code]

Le nom constellation EURion a été inventé par Markus Kuhn (en) qui a fait sa découverte en 2002 en testant un photocopieur Xerox qui refusait la copie de billets de banque[1]. Le mot est un mélange de la Constellation d'Orion dont l'agencement des étoiles est similaire, et de la désignation de l'euro dans la norme ISO 4217.

La constellation d'EURion décrite par Kuhn consiste en un agencement des cinq petits cercles jaunes, verts ou orange, répété à plusieurs endroits du billet avec des orientations différentes. La simple présence de cinq cercles sur une page est suffisante pour que certains photocopieurs couleurs refusent la copie. Andrew Steer a montré ensuite que les rapports des distances peuvent être exprimés par des entiers simples, ce qui donne à penser[réf. nécessaire] que le modèle est destiné à être détecté facilement par des logiciels de traitement d'image.

La constellation EURion est le plus visible sur les billets de 10 euros.

Certaines banques intègrent étroitement le modèle dans l'ensemble du graphisme du billet. Sur les billets allemands, les cercles d'EURion étaient entourés d'autres cercles concentriques intégrés à l'arrière-plan. Sur les anciens billets Elgar de 20 £ de la banque d'Angleterre, les cercles apparaissent comme des notes de musique, cependant, sur les billets Smith de 20 £ de 2007, les cercles sont simplement disposés autour du texte £20. Sur certains billets américains, ils forment le chiffre 0 avec des petits chiffres en jaune qui indiquent la valeur du billet.

Les détails techniques au sujet de la constellation EURion sont gardés secrets par ses inventeurs et ses utilisateurs. Un brevet[2] suggère que le modèle et l'algorithme de détection ont été développés par OMRON Corporation (en), une société japonaise d'électronique. Il n'est pas certain que cette technique ait un nom officiel. L'expression Omron anti-photocopying feature est mentionnée dans un communiqué de presse de la banque nationale indienne en août 2005[3]. On trouve aussi Omron rings (anneaux Omron) en janvier 2006 dans une version allemande de Wikipédia[4], qui fut ensuite reprise dans une annonce d'une société de collectionneurs de billets de banque[5]

La constellation EURion mise en évidence sur un billet de 20 $ américain.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La table suivante indique les billets de banque sur lesquels on retrouve la constellation EURion. Les pays dont tous les billets comportent la constellation d'EURion sont en gras.

EURion constellations made by circular zeroes on a US $20 bill (marked in blue).
Code ISO 4217 Monnaie Billets comportant la constellation d'EURion Billets sans la constellation d'EURion
AMD Dram arménien 1000 drams (2001 et 2011), 5000 drams (2003 et 2012), 10 000 drams (2003 et 2012), 20 000 (2007, 2009 et 2012), 100 000 drams (2009) 20 000 et les 50 000 drams commémoratifs
AWG Florin arubais Tous (2003)
ATS Schilling autrichien 500 et 1000 schillings (1997) 20, 50, 100, et 5000 schillings
AUD Dollar australien $5 du centenaire de la fédération (2001), $5 « Nouvelle génération » (2016), $10 (2017)[6] Tous les autres billets
BEF Franc belge 500 francs (1998), 1000 francs (1997), 10 000 francs (1997) 100, 200, et 2000 francs
GBP Livre sterling £5 (2002), £5 (2016), £10 (2000), £20 (1999 et 2007), £50 (2011) £50 (ancienne émission)
BAM Mark convertible de Bosnie-Herzégovine 200 marks convertibles (2002), Tous (2012) 50 fenings, 1, 5, 10, 20, 50, 100 marks convertibles
BGN Lev bulgare Tous (1999)
CAD Dollar canadien Billets de la série « L'épopée Canadienne » (2001–2006) et de la « série polymère » (2011–2015)
XAF, XOF Franc CFA Tous (autant le franc de la Communauté financière en Afrique que le franc de la Coopération financière en Afrique, 2003)
CLP Peso chilien 1000 (2011), 2000 (2010), 5000 (2009), 10 000 (2010), 20, 000 (2010) 1000 et 2000 pesos (ancienne version)
CNY Yuan chinois ¥1 (2004), ¥5 and au dessus 2005, ¥100 (2015)
KMF Franc comorien Tous (2005–2006) 2500 francs
HRK Kuna croate 5, 10, 20 kunas (2001), 50, 100, et 200 kunas (2002) 500 et 1000 kuna
CZK Couronne tchèque 2000 (2007), 1000 (2008), 500 (2009), 5000 (2009) 100, 500, 1000, 5000
DKK Couronne danoise Tous (1997, 2002 et 2009)
DJF Franc Djibouti 1000 francs (2005), 2000 francs (2008), 10 000 francs (2009) 2000, 5000, and 10 000 francs (émission de la Banque Nationale du Djibouti)
NLG Florin néerlandais 10 florins (1997) 25, 50, 100, 250, 1000 florins
EGP Livre égyptienne LE 5 (2002), LE 10 (2003), LE 20 (2001), LE 50 (2001), LE 100 (2000), LE 200 (2007) 25 piastres, 50 piastres, LE 1
EUR Euro Tous (2002), 5 Euros (2013), 10 Euros (2014), 20 Euros (2015), 50 Euros (2017)
Couronne féroïenne Tous (2001 and 2011)
FRF Franc français 100 francs (1997) 50, 200, et 500 francs
DEM Deutsche Mark 50, 100, 200 marks (1996–2002) 5, 10, 20, 500, 1000 marks
HUF Forint hongrois Tous (2010), 10 000 forints (2014), 20 000 forint (2015)
INR Roupie indienne 50 (2006), 100 (2005) et 500 (2000) roupies, 500 roupies (2016), 1000 roupies (2000), 2000 roupies (2016) 5, 10, 20, 50 roupies (avant 2006), 100 (1996) et 500 (1997) roupies
IDR Roupie indonésienne Tous (2016)
JPY Yen japonais ¥2000 (série D, 2000), série E (2004)
KGS Som du Kirghizistan Tous (2009–2010)
KWD Dinar koweïtien Tous (2014)
MOP Pataca de Macao Bank of China : Tous (12/08/2003)
MGA Ariary malgache 100, 200, 500, 1000 (2004), 2000, 5000, 10 000 ariarys (2008) 2000, 5000, 10 000 ariarys
MXN Peso mexicain Tous (2006–2010) $20 (2002–2007), $50 (1996–2006), $100 (1996–2010), $200 (1996–2008), $500 (1996–2010)
MAD Dirham marocain Tous (2002 et 2013)
NAD Dollar namibien Tous (2012)
ANG Florin des Antilles néerlandaises 10, 25, 50, 100 florins (1998) 250 florins (1985)
NOK Couronne norvégienne Tous (1999 et 2017)
PLN Złoty polonais 10, 20, 50, 100 złotys (2014), 200 złotys (2015), 500 złotys (2017) Tous (1994)
RON Leu roumain Tous (1996–2001 émission en papier), 2000 lei commémoratifs (1999), Tous (2000–2004 émission en polymère), Tous (2005 émission de réévaluation)
SAR Riyal saoudien Tous (2007 et 2016)
SGD Dollar de Singapour Tous (1999), S$10 et S$50 (2015)
ZAR Rand sud-africain Tous (2005 et 2013) Tous (2012)
KRW Won sud-coréen Tous (2006, 2007 et 2009)
SKK Couronne slovaque SKK 200, SKK 500, SKK 1000, SKK 5000 SKK 100, SKK 50, SKK 20
SRD Dollar du Suriname 50 et 100 (2010) 5, 10, 20
SZL Lilangeni du Swaziland Tous (2010)
SEK Couronne suédoise 50 Kr (2006), 100 Kr (2001), 500 Kr (2001), 1000 Kr (2006), Tous (2015-2016) 20 Kr
CHF Franc suisse CHF 50 (2016), CHF 20 (2017) CHF 10 (1997), CHF 20 (1996), CHF 50 (1995), CHF 100 (1998), CHF 200 (1997), CHF 1000 (1998)
THB Baht de Thaïlande ฿20 (2013), ฿50 (2012), ฿70 (2016), ฿100 (2005, 2010, 2012 et 2015), ฿500 (2014 et 2016), ฿1000 (2005 et 2015) ฿20 (2003), ฿50 (1997 et 2004), ฿100 (2004), ฿500 (2001), ฿1000 (1999)
TND Dinar tunisien 10 dinars (2005), 5 dinars (2008), 50 dinars (2008), 10 dinars (2013), 5 dinars (2014) 5, 20, et 30 dinars
TRY Livre turque 20 000 000 TL (2001), 2005 et 2009
UGS Shilling ougandais Tous (2010)
AED Dirham des Émirats arabes unis 500 dirhams (2011), 50 dirhams (2012) 5, 10, 20, 50, 100, 200, 1000 dirhams
USD Dollar américain $5 (Série 2006), $10 (Série 2004A), $20 (Série 2004), $50 (Série 2004), $100 (Série 2009, 2009A, En circulation) $1, $2, $100 (Série 2006A)
Billets d'obligation zimbabwéens $2 (2016), $5 (2017)


Autres méthodes de détection[modifier | modifier le code]

Les utilisateurs de versions récentes d'éditeurs d'images, comme Adobe Photoshop ou Paint Shop Pro ont également rapporté que ceux-ci refusaient de reproduire des billets de banque. Selon un article de Wired magazine, l'algorithme utilisé dans ces applications est appelé « Système de dissuasion de la contrefaçon » (CDS, Counterfeit Deterrence System en anglais) et a été développé par le Groupe de dissuasion de la contrefaçon des banques centrales (Central Bank Counterfeit Deterrence Group en anglais) et fourni sous forme de module binaire à Adobe. Les travaux de Steven J. Murdoch et d'autres indiquent cependant que cet algorithme ne dépend pas de la constellation EURion[7], mais détecte un marquage numérique dissimulé dans l'image développé par Digimarc[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Markus Kuhn: The EURion constellation, Université de Cambridge, 8 février 2002.
  2. Mitsutaka Katoh, et al.: Image processing device and method for identifying an input image, and copier scanner and printer including same. OMRON Corporation, US patent 5845008.
  3. « Issue of Rs.50 denomination banknotes in Mahatma Gandhi Series with additional/new security features without inset letter in numbering panel bearing the signature of Dr. Y. V. Reddy, Governor »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 17 juin 2017), Communiqué de presse 2005-2006/245, G. Raghuraj, Deputy General Manager, Reserve Bank of India, 24 août 2005
  4. EURion-Konstellation, modification de Androl, 2006-01-04 13:00
  5. « 2007 Bank Note of the Year award: 1,000-franc note from Comoros »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 17 juin 2017). International Bank Note Society, 15 octobre 2008.
  6. (en) « RBA Banknotes: Next Generation Banknote Program », sur banknotes.rba.gov.au
  7. Steven J. Murdoch, Software Detection of Currency, 2004.
  8. Digimarc: SEC Filing, Form S-1/A, Exhibit 10.9, Counterfeit Deterrence System Development and License Agreement, 1999-11-24.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]