Constellation EURion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La constellation EURion, composée de cinq anneaux.

La constellation EURion est le nom donné à un agencement de symboles que l'on trouve sur de nombreux billets de banque depuis 1996. Il est destiné à être détecté par des logiciels de traitement d'image afin d'empêcher le faux-monnayage à l'aide de photocopieur.

Description[modifier | modifier le code]

Le nom constellation EURion a été inventé par Markus Kuhn (en) qui a fait sa découverte en 2002 en testant un photocopieur Xerox qui refusait la copie de billets de banque[1]. Le mot est un mélange de la Constellation d'Orion dont l'agencement des étoiles est similaire, et de la désignation de l'euro dans la norme ISO 4217.

La constellation d'EURion décrite par Kuhn consiste en un agencement des cinq petits cercles jaunes, verts ou orange, répété à plusieurs endroits du billet avec des orientations différentes. La simple présence de cinq cercles sur une page est suffisante pour que certains photocopieurs couleurs refusent la copie. Andrew Steer a montré ensuite que les rapports des distances peuvent être exprimés par des entiers simples, ce qui donne à penser[réf. nécessaire] que le modèle est destiné à être détecté facilement par des logiciels de traitement d'image.

La constellation EURion est le plus visible sur les billets de 10 euros.

Certaines banques intègrent étroitement le modèle dans l'ensemble du graphisme du billet. Sur les billets allemands, les cercles d'EURion étaient entourés d'autres cercles concentriques intégrés à l'arrière-plan. Sur les anciens billets Elgar de 20 £ de la banque d'Angleterre, les cercles apparaissent comme des notes de musique, cependant, sur les billets Smith de 20 £ de 2007, les cercles sont simplement disposés autour du texte £20. Sur certains billets américains, ils forment le chiffre 0 avec des petits chiffres en jaune qui indiquent la valeur du billet.

Les détails techniques au sujet de la constellation EURion sont gardés secrets par ses inventeurs et ses utilisateurs. Un brevet[2] suggère que le modèle et l'algorithme de détection ont été développés par OMRON Corporation (en), une société japonaise d'électronique. Il n'est pas certain que cette technique ait un nom officiel. L'expression Omron anti-photocopying feature est mentionnée dans un communiqué de presse de la banque nationale indienne en août 2005[3]. On trouve aussi Omron rings (anneaux Omron) en janvier 2006 dans une version allemande de Wikipédia[4], qui fut ensuite reprise dans une annonce d'une société de collectionneurs de billets de banque[5]

La constellation EURion mise en évidence sur un billet de 20 $ américain.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La table suivante indique les billets de banque sur lesquels on retrouve la constellation EURion :


Autres méthodes de détection[modifier | modifier le code]

Les utilisateurs de versions récentes d'éditeurs d'images, comme Adobe Photoshop ou Paint Shop Pro ont également rapporté que ceux-ci refusaient de reproduire des billets de banque. Selon un article de Wired magazine, l'algorithme utilisé dans ces applications est appelé « Système de dissuasion de la contrefaçon » (CDS, Counterfeit Deterrence System en anglais) et a été développé par la Banque centrale du Groupe dissuasion de la contrefaçon (Central Bank Counterfeit Deterrence Group (en) en anglais) et fourni sous forme de module binaire à Adobe. Les travaux de Steven J. Murdoch et d'autres indiquent cependant que cet algorithme ne dépend pas de la constellation EURion[6], mais détecte un marquage numérique dissimulé dans l'image développé par Digimarc[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Markus Kuhn: The EURion constellation, Université de Cambridge, 8 février 2002.
  2. Mitsutaka Katoh, et al.: Image processing device and method for identifying an input image, and copier scanner and printer including same. OMRON Corporation, US patent 5845008.
  3. Issue of Rs.50 denomination banknotes in Mahatma Gandhi Series with additional/new security features without inset letter in numbering panel bearing the signature of Dr. Y. V. Reddy, Governor, Communiqué de presse 2005-2006/245, G. Raghuraj, Deputy General Manager, Reserve Bank of India, 24 août 2005
  4. EURion-Konstellation, modification de Androl, 2006-01-04 13:00
  5. 2007 Bank Note of the Year award: 1,000-franc note from Comoros. International Bank Note Society, 15 octobre 2008.
  6. Steven J. Murdoch, Software Detection of Currency, 2004.
  7. Digimarc: SEC Filing, Form S-1/A, Exhibit 10.9, Counterfeit Deterrence System Development and License Agreement, 1999-11-24.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]