Constantin Kirchhoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kirchhoff.
Constantin Kirchhoff
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Constantin Sigismondovitch Kirchhoff (Константин Сигизмундович Кирхгоф) (né le à Teterow et décédé le à Saint-Pétersbourg) est un chimiste russe qui a travaillé sur les sucres[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Constantin Kirchhoff devient directeur de la pharmacie centrale de Saint-Pétersbourg[2]. Il entre, en 1812, dans l'Académie des sciences dans le domaine de la chimie. Il devient conseiller à la Cour du Tsar et chevalier de l'Ordre de Sainte-Anne[3].

En 1797, il découvre un procédé pour la production de cinabre (sulfure de mercure) par voie humide[4].

En 1812, il est le premier à transformer de l'amidon de pomme de terre par chauffage avec de l'acide sulfurique[5], en un sucre qui sera nommé glucose. Il théorise cette expérience d'hydrolyse de l'amidon catalysée par les acides en 1814.

Références[modifier | modifier le code]

  1. David Keilin, The History of Cell Respiration and Cytochrome, 1966, p. 49
  2. Herbert Claus Friedmann, Enzymes, 1981, p. 17
  3. https://archive.org/stream/mmoiresdelacad08impe/mmoiresdelacad08impe_djvu.txt
  4. Annales de Crell, 1797, I, 480
  5. Kirchhoff (1811), Mémoires de l'Académie impériale des sciences de St. Pétersbourg, 4, p. 27, « Mr. l'Adjoint Kirchhoff présenta à la Conférence trois flacons, contenans: 1°) du Sirop produit par l'art dans quelques végétaux (la pomme de terre, le froment et le blé noir ou Sarazin) [...] »

Liens externes[modifier | modifier le code]