Constantin Kaïtéris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Constantin Kaïtéris
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Lexicographe, poète, auteur de littérature pour la jeunesse, enseignantVoir et modifier les données sur Wikidata

Constantin Kaïtéris, né en 1948 à Paris, est un enseignant, lexicographe, écrivain, poète et traducteur français d’ascendance grecque et française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Constantin Kaïteris a fait des études de lettres modernes à la faculté des lettres de Paris et de langues et civilisations à l'Institut national des langues et civilisations orientales (amharique, grec moderne).

Professeur certifié de lettres modernes, il est professeur de français dans la région parisienne puis attaché linguistique ou professeur dans des lycées français, en Éthiopie, en Égypte (Lycée français d'Alexandrie), en Grèce, en Albanie[1]. En cette qualité, il s'engage à titre syndical et exerce des responsabilités importantes[2].

Il a publié chez divers éditeurs des ouvrages dans plusieurs catégories : recueils de poésie, dictionnaires et manuels de langue, traductions, livres d'art, ouvrages pour enfants.

Il publie aussi dans plusieurs revues : Bacchanales, Voix d’encre, Boxon, Le Mâche-Laurier.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • État des lieux, Éditions Saint-Germain-des-Prés, 1983.
  • Prière de tenir la main courante ; suivi d’Instructions pratiques pour les premiers secours : 1971-1975, Éditions Saint-Germain-des-Prés, 1982.
  • Les pommes politiques : "Poèmmes", VR/SO éditeur, 1993[3]
  • Contes d'Éthiopie, Présence africaine, 1999 (ISBN 978-2-7087-0789-4)
  • Nanos Valaoritis, Constantin Kaïtéris, La Grèce a quatre mille ans, Digraphe, 2000 (ISBN 978-2-84237-032-9)
  • Contes d'Éthiopie (illustrations d’Anzoumana Camara) 2e volume : Le roi qui écoutait des histoires et autres contes éthiopiens, illustrations d'Éric Martin, Présence africaine, 2009, (ISBN 2-7087-0692-6)
  • Impressions d’Afrique fantôme, L’Arbre à paroles, 2003 (ISBN 978-2-87406-231-5)
  • Dans la conjonction des regards, L’Arbre à paroles, 2004[4]
  • A/Z Les aventures tumul/tueuses et passion/nées d'Anna-Lise Zenana, K Édition, 2005 (ISBN 2-951794-04-5)[5]
  • Éclats différés du temps, illustré par Santamouris Christos, Voix d'encre, 2006 (ISBN 2-35128-014-8)
  • Dimitris Pantelodimos, Constantin Kaïtéris, Dictionnaire grec moderne / français, Librairie Kauffmann (Athènes) (Δημητρης Παντελοδημος, Κωνσταντινος Καϊτερης Ελληνο-γαλλικό λεξικό)[6] (ISBN 960-7256-85-9)
  • Kondjit Guetachew, Constantin Kaïteris, Amharique expressPour voyager en Éthiopie, Dauphin, Collection Langue vivante express, 2009 (ISBN 978-2-7163-1374-2)
  • Rouleaux magiques éthiopiens - Déroulement de l'ange, Archange Minotaure, 2005, (ISBN 2-914453-55-8)
  • Rouleaux magiques éthiopiens - Enchantement du démon, Archange Minotaure, 2006, (ISBN 2-914453-81-7)
  • Nicolas Bouvier, Alain Blanc, Max Alhau, Constantin Kaïtéris, Îles où le vent nous mène, Voix d'encre, 2007, (ISBN 978-2-35128-024-9)
  • Les Zanimaux Zétonnants, Éditions Corps Puce, Amiens, 2010 coll. Le Poémier (lauréat du 9e prix Poésie des lecteurs Lire et faire lire), 2011[7] (ISBN 978-2-352-81033-9)
  • Aventures dans le commerce des mots, L'Harmattan, 2011 (ISBN 978-2-296-13626-7)
  • Piles de proverbes, Ficelle no 102, gravure Tristan Felix, Rougier, 2011 (ISBN 978-2-913040-78-6)
  • Des pommes politiques nouvelle édition suivie de Encyclopédie portative des quartiers d'orange avec des photos de Vincent Verdet[8], Éditions Corps Puce, 2011 (ISBN 2-35281-059-0) Collection Liberté sur parole, volume 35
  • Héroïnes, adossées de Petites idoles ; et épaulées d'Icônes, éditions Les Vanneaux, 2012 (ISBN 978-2-916071-70-1)
  • Un jardin sur le bout de la langue, illustré par Joanna Boillat, Éditions Møtus, 2014 (ISBN 978-2-36011-049-0) (coll. Pommes, pirates, papillons)
  • Alice et Ulysse vont en bateau, éditions LansKine, 2015 (ISBN 979-10-90491-17-5)
  • Trois Villes des commencements : Construction d'Alexandrie, Mise en place d'Addis Abeba, Les Lignes d'Athènes, Éditions Les Arêtes, Arles, 2015 (ISBN 978-2-915886-43-6)
  • Le Quincaillier et la Remailleuse et autres métiers perdus (illustrations de Brigitte Dusserre-Bresson), Éditions Corps Puce, Amiens, 2017 (ISBN 978-2-35281-115-2) coll. Le Poémier (n° 28)
  • Sur un arbre caché (illustrations de Joanna Boillat), Éditions Møtus, 2018 (ISBN 978-2-36011-078-0) (coll. Pommes Pirates Papillons)
  • L’Éthiopie à travers le regard de ses peintres - Histoire et sujets de la peinture populaire éthiopienne, Éditions Sépia / L'Harmattan, 2018 (ISBN 979-10-334-0151-3)

Traduction[modifier | modifier le code]

Liste partielle

traduction de l'amharique
  • Addis Alemayou (ሀዲስ ዓለማየሁ), L’amour jusqu’au tombeau (Feker Eskemekaber)[9]
traduction du grec
traduction vers le grec

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]