Constantin IV d'Arménie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Constantin IV
Titre
Roi d'Arménie
Prédécesseur Léon V
Successeur Constantin V
Biographie
Dynastie Maison de Lusignan
Date de décès
Père Amaury de Lusignan
Mère Isabelle d'Arménie
Conjoint Princesse Cantacuzène
Théodora Syrgiannaina
Enfants Isabelle, un autre enfant

Constantin IV d'Arménie
Liste des souverains arméniens de Cilicie

Guy de Lusignan († 1344) est roi d'Arménie de 1341 à 1344 sous le nom de Constantin IV[1] ou Kostandin IV (en arménien Կոստանդին Բ). Il est fils d'Amaury de Lusignan, prince de Tyr et sénéchal de Chypre, et d'Isabelle d'Arménie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il vit d'abord à Constantinople à partir de 1317 et est nommé stratège et gouverneur de Serrès en Macédoine en 1328[2]. En 1336, le roi de Chypre le fait seigneur de Tyr, titre évidemment vidé de son contenu car cette ville est reprise et occupée par les Mamelouks depuis près de quarante-cinq ans.

Son cousin Léon V, roi d'Arménie, est assassiné le . Non seulement Guy est son parent le plus proche, mais le testament de Léon le désigne comme son héritier. Guy quitte alors Constantinople pour rejoindre son nouveau royaume tandis que son frère Jean, qui se trouve à proximité de la Cilicie à la mort du roi, en assure la régence. En plus de la légitimité dynastique, les Lusignan représentent pour l'Arménie son dernier atout dans la défense et la survie du royaume face aux Mamelouks.

Guy arrive en Arménie à la tête d'une troupe de chevaliers, mais, au lieu de se consacrer à la défense du royaume, il se préoccupe de querelles religieuses et tente d'imposer à l'Église d'Arménie une allégeance à l'Église de Rome et l'abandon du miaphysisme. Très rapidement, des révoltes déciment son entourage latin, son frère Jean est assassiné le 10 octobre 1343, et lui-même est tué le . Les barons arméniens mettent ensuite sur le trône un lointain cousin héthoumide, Constantin V de Neghir.

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Il a épousé vers 1318 une princesse Cantacuzène. Il s'est ensuite remarié à Théodora Syrgiannaina († v. 1348), fille de Syrgiannes Paléologue Philantropenos. De ce second mariage sont nés :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certains historiens renumérotent les souverains de l'Arménie cilicienne à partir de l'accession à la royauté. Selon cette numérotation, il serait Constantin II.
  2. L'éditeur du Recueil des historiens des croisades l'identifie[Où ?] à « Guy de Lenouzia », mentionné par Jean VI Cantacuzène.

Sources[modifier | modifier le code]