Constance Guisset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Constance Guisset, née le en région parisienne, est une designer française.    

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le 25 novembre 1976 en région parisienne[1],[2], Constance Guisset débute son cursus par des études économiques et sociales à l’ESSEC[3]. Pendant ses études, elle part un an au Japon et travaille comme assistante d’un député au Parlement et participe à la campagne électorale de la mairie de Tokyo[2].

Constance Guisset se spécialise ensuite en gestion des affaires culturelles à l’IEP de Paris[3]. Souhaitant être au cœur du processus de création, elle intègre alors l’ENSCI – Les Ateliers en 2003. La même année elle rencontre Ronan et Erwan Bouroullec et rejoint leur studio comme administratrice jusqu’en 2010[3].

Elle fonde le studio Constance Guisset Studio en 2009, spécialisé en design, architecture intérieure et scénographie, comprenant plusieurs designers et architectes[2].

En 2012, Constance Guisset est nommée Chevalier des Arts et des Lettres[4].

Parcours artistique[modifier | modifier le code]

« Adepte d'un design joyeux, éclairé et léger »[1], elle s’attache à créer des objets ergonomiques et pertinents[5].

Sa rencontre avec Amélie du Passage, fondatrice de Petite Friture, lui permet de concrétiser l’un de ses premiers projets, la lampe Vertigo éditée en 2010[réf. insuffisante][6]. Des collaborations avec différentes maisons d’édition de mobilier françaises et étrangères se développent : Petite Friture, Moustache, Tectona, Nature & Découvertes, Molteni&C, LaCie, Louis Vuitton Malletier, La Cividina, etc[2]..

À partir de 2009, Constance Guisset se lance dans la scénographie de spectacles, avec un premier spectacle d’Angelin Preljocaj, Le Funambule[7],[8]. Puis elle réalise des scénographies d’exposition pour différents musées, dont le musée des Arts décoratifs, le musée du quai Branly à Paris et le Palais des beaux-arts de Lille[2], ou pour des marques comme les Galeries Lafayette[9].

De 2012 à 2014, Constance Guisset Studio développe un nouveau concept d’espaces d’accueil pour la marque Suite Novotel[10].

Depuis 2012, Constance Guisset réalise des expositions personnelles dédiées à son travail. La première a eu lieu à la Chapelle des Calvairiennes en 2012[11]. Elle est suivie en 2016 par une carte blanche retraçant son parcours au MUDAC de Lausanne[12]. Elle sort à cette occasion une monographie retraçant son parcours depuis le lancement de son studio.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Constance Guisset[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Grand Prix design de la ville de Paris[2]
  • 2009 : Prix public à la design Parade de la Villa Noailles[13]
  • 2010 : Nommée Designer de l’année au Salon Maison & Objets[1]
  • 2010 : Audi Talents Award[14]
  • 2011 : Prix de la meilleure scénographie - D'Days Paris[15]

Les objets[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Janus de l’industrie- Clé USB Xtrem Key[16]
  • 2011 : Prix Wallpaper Lab – Musée des Arts décoratifs[17]
  • 2012 : Prix Wallpaper “Best use of color”- miroir Francis, édition Petite Friture[18]
  • 2014 : Prix Red Dot - clé USB Culbuto, édition LaCie[19]
  • 2014 : Janus de l’industrie (dans la catégorie Janus du mobilier) - collection Ankara, édition Matière grise[20]  

Réalisations marquantes[modifier | modifier le code]

Design[modifier | modifier le code]

2010

  • Vertigo - suspension,
  • Xtrem Key - Clé USB, LaCie]
  • Duplex - Cage-aquarium, Specimen]

2011

  • Francis - Miroir,  

2012

  • Sol - fauteuil,
  • Objets nomades - Col et masque de voyage, Louis Vuitton Malletier]

2013

  • Chantilly - Lampe,
  • Spin - Tapis, Nodus]

2014

  • Cape - Lampe,
  • Ankara - Tables, Matière Grise]
  • Culbuto - Clé USB, LaCie]      
  • Windmills - Collection de poufs, La Cividina]
  • Nubilo - Canapé,

2015

  • Cumulus (2015) - Diffuseur d’huiles essentielles,
  • D-Vine (2015) - Sommelier connecté,
  • Nubilo Baby (2015) - Fauteuil,
  • Chelsea (2015), Canapé et tables d’extérieur,
  • Loop – Suspension,

2016

  • Lili (2016) - Chaises,
  • Simple (2016) – Table basse,

Scénographie[modifier | modifier le code]

2009

  • Le Funambule, scénographie de spectacle, Ballet Preljocaj[8]

2010

  • Petites et grosses bêtes, scénographie d’exposition, Musée des arts décoratifs Paris
  • Concert Laurent Garnier, scénographie de spectacle, salle Pleyel
  • Dis moi dix vitrines, Galeries Lafayette

2012

2013

  • Les Nuits, scénographie de spectacle, Ballet Preljocaj
  • La Mécanique des dessous, scénographie d’exposition, Musée des arts décoratifs

2015

  • École des loisirs, scénographie d’exposition, Musée des Arts décoratifs
  • Joie de vivre, scénographie d’exposition,Palais des beaux-arts de Lille
  • Angelin Preljocaj, costumes de danse, scénographie d’exposition, Centre national du costume de scène de Moulins

2016

  • Everyness, scénographie de spectacle, Wang Ramirez
  • La Fresque, scénographie de spectacle, Ballet Preljocaj[8]

Expositions[modifier | modifier le code]

2012

  • Exposition personnelle,Le Kiosque et Chapelle de Calvairiennes

2014

  • Parapanorama, D’Days

2016

  • Exposition personnelle, Château de Courcelles, Montigny-lès-Metz
  • Delta 76, Saison graphique
  • Anima – Carte blanche à Constance Guisset, Mudac Lausanne[1]

Architecture[modifier | modifier le code]

2010

  • Ankara Café, Institut Français de Turquie à Ankara

2014

  • Trois conversations, Palais de Tokyo

2015

  • Suite Novotel,  conception du lobby et du restaurant, concept déployé en France et en Europe

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Nathalie Rouiller, « Constance Guisset, l’âge de maison », Libération,‎ (lire en ligne)
  2. a b c d e et f « Constance Guisset Design, Actio ! Biographie », sur Musée des Arts décoratifs
  3. a b et c « Constance Guisset: le design post Starck », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  4. « Nomination dans l'ordre des Arts et des Lettres septembre 2012 - Ministère de la Culture et de la Communication », sur www.culturecommunication.gouv.fr (consulté le 21 octobre 2016)
  5. « Constance Guisset Studio | Constance Guisset Studio », sur www.constanceguisset.com (consulté le 21 octobre 2016)
  6. « Blog - Petite Friture - Éditeur de design », sur www.petitefriture.com (consulté le 21 octobre 2016)
  7. « Ballet Preljocaj - Créations », sur www.preljocaj.org (consulté le 21 octobre 2016)
  8. a b et c Marie Godfrain, « Quand les designers jouent les scénographes. À l’image de Constance Guisset, créatrice de mobilier et de luminaires à l’origine des décors de « La Fresque », le dernier spectacle du chorégraphe Angelin Preljocaj, les ponts entre les deux disciplines se multiplient », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  9. Jérôme Aumont, « Constance Guisset, designer d'influence », Côté Maison,‎ (lire en ligne)
  10. « Constance Guisset's furniture and lighting populates hotel lobby », sur Dezeen, (consulté le 21 octobre 2016)
  11. « Exposition Constance Guisset à la Chapelle des Calvairiennes », sur http://www.kiosque-mayenne.org,
  12. « Carte blanche Constance Guisset », sur Le Mudac
  13. « Constance Guisset à la Villa Noailles », sur http://www.villanoailles-hyeres.com
  14. « Constance Guisset Lauréate 2010 du Audi Talent Award », sur https://www.audi.fr/fr/
  15. « Prix Designer's Days - D'DAYS », D'Days,‎ (lire en ligne)
  16. « Les lauréats 2010 - Lacie/Constance Guisset », sur Institut francais du design
  17. « Constance Guisset », sur VIA, Valorisation de l'Innovation dans l'Ameublement
  18. « Constance Guisset reçoit le prix Wallpaper », sur http://www.molteni.it/fr/
  19. « LaCie Culbuto, Cclé USB 3.0 », sur Agence pour la promotion de la création industrielle
  20. « La 61e cérémonie des Janus, un avenir prometteur », Archi Cree,‎ (lire en ligne)
  21. Marion Vignal, « Une sculpture Tourbillon inspirée du parfum J'adore de Dior », L'Express,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Constance Guisset Studio, Le livre (2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]