Conservatoire européen d'écriture audiovisuelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CEEA.

Le Conservatoire européen d'écriture audiovisuelle (CEEA) a pour mission de permettre la formation de scénaristes professionnels, pour le cinéma et la télévision. Actuellement dirigé par le scénariste Patrick Vanetti, il a été fondé en 1996 par Alban Sauvanet, Philippe Alessandri et Baudouin Taslé d'Héliand. Il est situé à l'Hôtel de Massa, à Paris.

Le cursus de formation initiale se déroule sur deux ans et est accessible uniquement sur concours. Chaque promotion comprend une douzaine d’élèves. Le CEEA a également pour vocation de faciliter l’insertion professionnelle de ses élèves en développant des contacts réguliers avec tous les partenaires concernés par le scénario.

Fin 2001, le Ministère de la Culture et de la Communication a reconnu au CEEA la capacité de dispenser l’enseignement du cinéma et de l’expression audiovisuelle[1].

Depuis 2005, le CEEA propose 4 stages de formation professionnelle continue validés par l'Afdas.

En 2007, la formation du CEEA est enregistrée par le Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Emploi au Répertoire national des certifications professionnelles, pour le titre de scénariste. Le titre professionnel de scénariste délivré au terme des deux années de formation est de niveau I (Master 2).

Le CEEA est financé et soutenu par des professionnels de l’audiovisuel :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal officiel du 11 décembre 2001