Conservation des sols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rizières en terrasses en Chine.

La conservation des sols est en agriculture, élevage et sylviculture, un ensemble de pratiques appliquées pour promouvoir un usage durable des sols. Elle vise à prévenir la perte de sol due à l'érosion ou la réduction de fertilité provoquée par une utilisation excessive ou une contamination du sol (acidification, salinisation ou pollution chimique.

Le brulis et d'autres méthodes non durables de l'agriculture de subsistance sont pratiqués dans certaines régions moins développées. Les conséquences de la déforestation sont notamment une érosion à grande échelle, la perte de nutriments du sol et parfois une désertification totale. Les techniques pour améliorer la conservation des sols sont entre autres la rotation des cultures, les cultures de couverture, le labour de conservation et la plantation de brise-vents qui affectent à la fois l'érosion et la fertilité. Lorsque les plantes, en particulier les arbres, meurent, elles se décomposent et deviennent une partie du sol. Les agriculteurs pratiquent la conservation des sols depuis des millénaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]