Conseil national de la communication audiovisuelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CNCA logo.png

Le Conseil National de la Communication Audiovisuelle (abrégé en CNCA) était une autorité administrative indépendante de régulation de l'audiovisuel (télévision et radio seulement) en Côte d'Ivoire. Elle a été remplacée courant 2011 par la Haute Autorité de la communication audiovisuelle .

Actions[modifier | modifier le code]

Le CNCA avait les missions suivantes :

  • Assurer le respect des principes définis
  • Garantir et d’assurer la liberté et la protection de la communication audiovisuelle dans le respect de la loi ;
  • Veiller au respect de l’éthique et de la déontologie en matière d’information ;
  • Garantir l'équité des Institutions de la République, des partis politiques, des associations et des citoyens aux organes officiels d’information et de communication ;
  • Favoriser et de garantir le pluralisme dans l’espace audiovisuel.
  • Concourir à l’attribution des fréquences de radiodiffusion sonore et télévisuelle
  • Élaborer et de contrôler le respect des conventions ainsi que les prescriptions du cahier des charges annexé à ces conventions
  • Veiller à la qualité et à la diversité des programmes, au développement et à la promotion de la communication audiovisuelle nationale ainsi qu’à la mise en valeur du patrimoine culturel national, africain et universel
  • Exercer un contrôle par tous les moyens appropriés sur notamment l’objet, le contenu, les modalités de programmation des émissions publicitaires et parrainées ;
  • Garantir l’indépendance et d’assurer l’impartialité du secteur public de la communication audiovisuelle notamment la radiodiffusion sonore et télévisuelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]