Conseil militaire de transition (2019)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Conseil militaire de transition
upright=Article à illustrer Organisation
Histoire
Fondation
Dissolution
Prédécesseurs
Successeur
Cadre
Type
Siège
Pays
Organisation
Président du Conseil militaire de transition

Le Conseil militaire de transition est l'organe exécutif mis en place après le coup d'État du 11 avril 2019 au Soudan qui a renversé Omar el-Béchir.

Historique[modifier | modifier le code]

L'armée souhaite gouverner le pays pendant deux années et Ahmed Awad Ibn Auf prend les rênes du pays. Son adjoint est le général Kamal Abdelmarouf, chef d'état-major[1], tout en promettant la mise en place d'un gouvernement civil[2]. Alors que les manifestations se poursuivent, il démissionne le lendemain, le général Abdel Fattah Abdelrahmane al-Burhan lui succède[3].

Finalement, après le massacre de Khartoum, l'opposition consent à ce que l'armée dirige un Conseil de souveraineté pendant 21 mois (ce qui fait deux ans au pouvoir à partir d'avril), mais qu'un gouvernement civil soit formé.

Composition[modifier | modifier le code]

Premier CMT[modifier | modifier le code]

Deuxième CMT[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]