Conseil départemental de la Haute-Vienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Conseil départemental de la Haute-Vienne
{{{alternative textuelle}}}
Situation
Pays France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Haute-Vienne
Siège Limoges
Exécutif
Président Jean-Claude Leblois (PS)


Groupes politiques
26 / 42

Laurent Lafaye
12 / 42

Raymond Archer
4 / 42

Pierre Allard
Budget
Budget total 394,4 M€
Budget d'investissement 56,1 M€
Budget de fonctionnement 330 M€
Site internet http://www.haute-vienne.fr/accueil.html
L'hôtel du département

Le conseil départemental de la Haute-Vienne est l'assemblée délibérante du département français de la Haute-Vienne, collectivité territoriale décentralisée. Son siège se trouve à Limoges, dans l'ancienne caserne de la Visitation, rue François Chénieux.

Le président[modifier | modifier le code]

Marie-Françoise Pérol-Dumont
Composition en 2015

Le président du conseil départemental de la Haute-Vienne est Jean-Claude Leblois (PS) depuis le .

Effectifs[modifier | modifier le code]

Avec 1 180 salariés en 2005[1], le conseil général était le 7e employeur de la région Limousin.

Composition de l'exécutif[modifier | modifier le code]

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Les vice-présidents[modifier | modifier le code]

Les conseillers départementaux délégués[modifier | modifier le code]

Les conseillers départementaux[modifier | modifier le code]

Le conseil départemental de la Haute-Vienne comprend 42 conseillers départementaux issus des 21 cantons de la Haute-Vienne.

Assemblée et commissions[modifier | modifier le code]

L'Assemblée départementale réunit l'ensemble des conseillers généraux 4 fois par an.

Le conseil se réunit en plusieurs commissions :

  • la commission permanente, composée de la présidente, des 10 vice-présidents, des 9 conseillers généraux délégués et de 4 secrétaires. Elle se réunit une fois par mois et adopte, conjointement avec l'Assemblée départementale, les règles d'intervention. Elle vote ainsi les politiques départementales.
  • les commissions spécialisées, définies selon le sujet, adoptent les rapports qui seront soumis à l'Assemblée ou à la commission permanente. Elles sont :
    • la commission de synthèse. Elle examine les rapports à caractère financier et est chargée d’effectuer la synthèse des délibérations des commissions spécialisées.
    • la commission des affaires générales, patrimoine départemental, personnel, relations internationales
    • la commission des affaires économiques, agriculture, tourisme
    • la commission voirie, transports, urbanisme, logement, environnement
    • la commission éducation, jeunesse, culture, sports
    • la commission des affaires sociales
Et aussi :
    • la commission de programmation. Elle étudie les programmes d’équipement des communes du département et leurs groupements, qui sont le plus souvent pluriannuels.
    • la commission du règlement, qui se réunit lors des séances du conseil général et veille à l’application du règlement intérieur de l’Assemblée.

Actions[modifier | modifier le code]

Compétences[modifier | modifier le code]

Les panneaux indicateurs des routes départementales de la Haute-Vienne portent le logo du conseil général, comme ici entre Rempnat et Nedde
Investissements du conseil général de la Haute-Vienne pour le tourisme départemental en 2007
Le site du Mont Gargan, géré par le conseil général.
Action sociale et solidarité
Aménagement
  • transports publics départementaux (RDTHV/Haute-Vienne en car)
  • restauration du patrimoine ancien
  • développement et promotion touristique (comité départemental du tourisme)
  • entretien et gestion de la voirie départementale
  • sensibilisation sécurité routière
  • dynamisation économique (création de ZAE, soutien des services en zone rurale, aides aux entreprises innovantes, favoriser la création d'emplois et d'entreprises)
  • aide à l'équipement (alimentation en eau, assainissement, restaurations, infrastructures de loisirs...)
  • gestion et protection de l'eau, des forêts, lutte contre la pollution (création de l'Agenda 21 en 2006)
Éducation, culture, patrimoine
  • gestion d'organismes (mémorial d'Oradour, bibliothèque départementale de prêt, archives départementales, espace Noriac, musée d'art contemporain de Rochechouart), de manifestations (La Culture au grand jour)
  • gestion des collèges, recrutement du personnel ATOSS
  • soutien aux associations (assistance avec les maisons du département).

Services décentralisés[modifier | modifier le code]

  • 6 maisons du département
  • 19 maisons de l'aménagement du département
  • 25 maisons de la solidarité du département

Budget[modifier | modifier le code]

Le conseil général de la Haute-Vienne a en 2007 un budget de 359,5 millions d'euros.

Budget d'investissement[modifier | modifier le code]

Domaine d'investissement Investissement
Social et médico-social 180,4 millions d'euros
Subventions aux communes 31,1 millions d'euros
Voirie départementale 24,5 millions d'euros
Opérations financières en capital 20,5 millions d'euros
Enseignement et transports scolaires 19,5 millions d'euros
Moyens généraux et frais financiers 19,2 millions d'euros
Environnement, transports,
développement économique et touristique,
agriculture
14,7 millions d'euros
Entretien des réseaux et voirie 11,1 millions d'euros
Collèges 8,9 millions d'euros
Sécurité 8,2 millions d'euros
Culture, sports et loisirs 6,4 millions d'euros
Autres équipements 15 millions d'euros

Organismes associés[modifier | modifier le code]

RDTHV 2009.PNG
Le centre de la mémoire d'Oradour est propriété du conseil général
Logo Comité départemental du tourisme Haute-Vienne.jpg

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chiffres INSEE/CLAP, 2005

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]