Conseil départemental de la Corrèze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Conseil départemental de la Corrèze
{{{alternative textuelle}}}
Situation
Pays Drapeau de la France France
Région Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Siège Tulle
Exécutif
Président Pascal Coste (LR)

Groupes politiques
28 / 38
10 / 38
Budget
Budget total 322,9 M€
Budget d'investissement 40,35 M€
Budget de fonctionnement 257,25 M€
Site internet https://www.correze.fr/

Le conseil départemental de la Corrèze est l'assemblée délibérante du département français de la Corrèze, collectivité territoriale décentralisée. Elle est composée de 38 membres et présidée par Pascal Coste (LR). Son siège se trouve à Tulle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1790, le département de la Corrèze est tout d'abord dirigé par un conseil général, puis par un directoire de 1793 à 1800, date à laquelle est de nouveau institué un conseil général. À partir de 1833, chaque canton est représenté par un conseiller général élu. À compter de 1982, la Corrèze comprend 37 cantons.

La loi du 17 mai 2013 modifie l'administration départementale en France et remplace à partir de 2015 les conseils généraux par des conseils départementaux. Le département de la Corrèze passe ainsi de 37 à 19 cantons, dans chacun desquels les électeurs élisent deux conseillers départementaux, un homme et une femme.

Les 38 conseillers départementaux élus lors des élections départementales des 22 et 29 mars 2015, entrent en fonction le 2 avril suivant, jour de leur première réunion.

Exécutif[modifier | modifier le code]

Le président[modifier | modifier le code]

Le président du conseil départemental de la Corrèze est Pascal Coste (LR) depuis le . Il succède à Gérard Bonnet, qui lui-même succédait à François Hollande.

Les vice-présidents[modifier | modifier le code]

No Identité Délégation Qualité
1 Christophe Arfeuillère Chargé du développement territorial, de la proximité et de l'évaluation des politiques publiques Maire d'Ussel, conseiller départemental du canton d'Ussel
1 Sandrine Maurin Chargé des solidarités sociales 2e Maire-adjointe de Brive-la-Gaillarde, conseillère départementale du canton de Brive-la-Gaillarde-3
2 Christophe Petit Chargé des aides aux communes, de la vie associatives et des forêts Maire de Lestards, conseiller départemental du canton du Plateau de Millevaches
3 Hélène Rome Chargé de l’agriculture, du numérique et des transports Conseillère municipale de Treignac, conseillère départementale du canton de Seilhac-Monédières
4 Francis Comby Chargé des finances, des moyens généraux et de la santé Maire de Beyssenac, conseiller départemental du canton d'Uzerche
5 Valérie Taurisson Chargé de l'éducation, des collèges et du patrimoine 1re Maire-adjointe de Brive-la-Gaillarde, conseillère départementale du canton de Brive-la-Gaillarde-1
6 Jean-Marie Taguet Chargé des routes et des bâtiments départementaux 5e Maire-adjoint d'Égletons, conseiller départemental du canton d'Égletons
7 Patricia Buisson Chargé de la transition écologique Conseillère municipale de Sainte-Féréole, conseillère départementale du canton d'Allassac
8 Franck Peyret Chargé de la promotion du territoire et de la participation citoyenne Conseiller municipal de Brive-la-Gaillarde, conseiller départemental du canton de Brive-la-Gaillarde-4

Les conseillers départementaux délégués[modifier | modifier le code]

Identité Délégation Qualité
Agnès Audeguil Déléguée au tourisme 1re Maire-adjointe de Marcillac-la-Croisille, conseillère départementale du canton d'Égletons
Philippe Lescure Délégué à la culture 5e Maire-adjoint de Brive-la-Gaillarde, conseiller départemental du canton de Brive-la-Gaillarde-1
Audrey Bartout Déléguée à l'enfance Conseillère municipale de Brive-la-Gaillarde, conseillère départementale du canton de Brive-la-Gaillarde-4
Marilou Padilla-Ratelade Déléguée aux personnes en situation de handicap, aux personnes âgées et aux Instances de Coordination de l'Autonomie 4e Maire-adjointe d'Ussel, conseillère départementale du canton d'Ussel
Ghislaine Dubost Déléguée aux ressources humaines Maire déléguée de Beaulieu-sur-Dordogne, conseillère départementale du canton du Midi corrézien
Rosine Chauffour-Robinet Déléguée à l'habitat Conseillère municipale d'Uzerche, conseillère départementale du canton d'Uzerche
Jean-Jacques Lauga Délégué aux sports et à la jeunesse Maire de Saint-Jal, conseiller départemental du canton de Seilhac-Monédières
Gérard Soler Délégué à l'emploi et à l'insertion Maire de Cosnac, conseiller départemental du canton de Brive-la-Gaillarde-3

Les conseillers départementaux[modifier | modifier le code]

Le Conseil départemental de la Corrèze comprend 38 conseillers départementaux issus des 19 cantons de la Corrèze.

Conseil départemental de la Corrèze (2021-2028)
France Corrèze Conseil départemental 2021.svg
Parti Sigle Élus Groupes
Majorité (28 sièges)
Les Républicains LR 19 Corrèze demain
Divers droite DVD 6
Union des démocrates et indépendants UDI 1
La République en marche LREM 1
Mouvement démocrate MoDem 1
Oppositions (10 sièges)
Divers gauche DVG 7 Corrèze ensemble
Parti socialiste PS 3
Président du conseil départemental
Pascal Coste (LR)


Budget[modifier | modifier le code]

Endettement[modifier | modifier le code]

Avec un endettement de 345 millions d'euros, le département de la Corrèze est le plus endetté de France par habitant (1 379 euros par habitant).

À fin 2003, l’encours de la dette du conseil général de la Corrèze était de 77,6 millions d’euros. À fin 2008, cet endettement s’élevait à 289,9 millions d’euros[1].

À fin 2010, l'endettement du département est de 345,6 millions d'euros[2], ce qui en fait la collectivité départementale la plus endettée de France[3].

À fin 2011, l'endettement devrait atteindre 363 millions d'euros, malgré une dotation exceptionnelle de l'État de 11,5 millions d'euros[4].

Endettement du département de la Corrèze[1]
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009[5] 2010[6] 2011[7]
Emprunts (M€) 34,9 36,5 52,0 62,2 72,0 47,0
Encours (M€) 77,6 106,0 148,0 199,3 258,2 289,9 333,0 345,6 363
Évolution de l'encours - +36,6 % +39,6 % +34,7 % +29,6 % +12,3 % +14,9 % +3,8 % +5,0 %
Moyenne par habitant (€) 333 456 625 841 1 087 1 206 1 329 1 374
Moyenne par strate (€) 418 433 443 448 502 557

Personnel[modifier | modifier le code]

Au 1er janvier 2008, le Conseil départemental de la Corrèze employait 1 174 personnes[1], au 1er janvier 2012 celui-ci emploie 1 301 personnes[réf. nécessaire].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Le logo du département a adopté depuis 2001 les couleurs grises des ardoises et le vert des feuilles de châtaignier ainsi qu'une maquette très controversée avec les deux « R » centraux censés symboliser le passé et l'avenir qui se tournent le dos.

Les trois feuilles de châtaignier représentent l'équilibre entre les trois arrondissements du département :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Rapport d'observations définitives sur la gestion du département de la Corrèze », sur le site de la Cour des comptes, Chambre régionale des comptes du Limousin, [PDF]
  2. « Cure d'austérité pour la Corrèze », sur le site du Figaro,
  3. J.-C. Dupuy/Andia, « "Non, la Corrèze n'est pas la Grèce" », sur le site de L'Express,
  4. « Qui est responsable de l'endettement record de la Corrèze ? », sur le site de l'Expansion/l'Express,
  5. « Les budgets primitifs des départements 2010 », sur le site de la Direction générale des collectivités locales, [PDF]
  6. « Les budgets primitifs des départements 2011 », sur le site de la Direction générale des collectivités locales, [PDF]
  7. « Qui est responsable de l'endettement record de la Corrèze? », sur le site de l'Expansion/l'Express,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]