Conseil des arts et manufactures de la province de Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Conseil des arts et manufactures de la province de Québec
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Pays
Le bureau de direction du Conseil des arts et manufactures de la province de Québec et professeurs, section Montréal, 1900-1901
Photographe inconnu, Conseil des arts et manufactures de la province de Québec, cours de dessin à main levée, vers 1905

Le Conseil des arts et manufactures de la province de Québec est un organisme gouvernemental.

Règlements du Conseil des arts et manufactures du Bas-Canada, 1858

Ce conseil est actif de 1872 à 1926[1]. Il remplace le bureau du Conseil des arts et manufactures créé en 1857- par la Loi pour l'encouragement de l'agriculture, des arts et de l'industrie. Le pouvoir de ce conseil est d'organiser et mettre en place un enseignement spécialisé et des cours publics. Le dessin est une des disciplines importantes de ce programme de formation. On retrouve, en 1886, l'enseignement du dessin dans douze villes de la province du Québec. On y enseigne la musique, le dessin à main levée, le dessin technique, le dessin d'architecture, le dessin mécanique, la musique, la plomberie, la charpenterie, la menuiserie etc. Pour la ville de Montréal, c'est au Monument-National que certains cours de dessins et de musique sont offerts dès 1893[2].

Présidents[modifier | modifier le code]

  • Thomas Gauthier[3]
  • L.-I. Boivin

Professeurs et élèves[modifier | modifier le code]

Professeurs
Élèves

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fonds d'archives du Conseil des arts et manufactures », sur archives.uqam.ca (consulté le )
  2. a b et c Lacroix, Laurier., Galerie de l'UQAM. et Musée du Québec., Peindre à Montréal, 1915-1930 : les peintres de la Montée Saint-Michel et leurs contemporains, Galerie de l'UQAM, (ISBN 2-89276-147-6, 978-2-89276-147-4 et 2-551-16707-8, OCLC 35925240, lire en ligne), p. 60
  3. « Le Collège », Le Courrier de St-Hyacinthe,‎ (lire en ligne)
  4. a b et c Mulaire, Bernard, 1945- et Galerie de l'UQAM., Olindo Gratton, 1855-1941 : religion et sculpture, Fides, (ISBN 2-7621-1478-0 et 978-2-7621-1478-2, OCLC 20260966, lire en ligne)
  5. Brooke, Janet., Henri Hébert 1884-1950 : un sculpteur moderne, Musée du Québec, (ISBN 2-551-20363-5 et 978-2-551-20363-5, OCLC 45264941, lire en ligne), p. 23
  6. « À la découverte de la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, un lieu de culte, d'art et d'histoire / recherche et rédaction, Marie-Claude Ravary, Karine Saint-Louis », sur collections.banq.qc.ca (consulté le )
  7. (en) Walters, Evelyn, 1939-, The women of Beaver Hall : Canadian modernist painters, Dundurn Press, , 27 p. (ISBN 1-55002-588-0 et 978-1-55002-588-0, OCLC 61216743, lire en ligne)
  8. Monique Boulet-Wernham, « Henri Fabien : peintre et sculpteur (1878-1935) », Liaison, no 17,‎ , p. 17–18 (ISSN 0227-227X et 1923-2381, lire en ligne, consulté le )
  9. Anne-Marie Bouchard, « Acquisition récente Ethel Seath | Musée national des beaux-arts du Québec », sur mnbaq.org, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]