Conrad Wise Chapman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un peintre américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Conrad Wise Chapman
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
artiste-peintre
Œuvre réputée
peinture de guerre, paysage, peinture de genre
Le 59e Régiment d'infanterie.

Conrad Wise Chapman (14 février 1842, Washington - 10 décembre 1910, Hampton (Virginie)) est un peintre américain, célèbre principalement par ses peintures de la guerre de Sécession.

Biographie[modifier | modifier le code]

Initié à la peinture par son père, John Gadsby Chapman, artiste émérite de Virginie, avec qui il habite à Rome en Italie dès ses six ans, Conrad Wise Chapman s'enrôle et est incorporé dans la 3e compagnie du Kentucky à titre privé le 30 septembre 1861.

Transféré à Charleston, les défenses, Chapman convainc le général PGT Beauregard d'exécuter des croquis à la gloire des troupes confédérées ; il croque ainsi courageusement le bombardement des fortifications de Charleston.

Revenu à Rome en 1864 auprès de sa mère malade, il réalise des tableaux d'après ses croquis de guerre.

Après la reddition du général Lee, Chapman retourne ensuite sur le continent nord-américain en rejoignant un groupe d'ex-confédérés au Mexique pendant un an.

Il meurt en 1910, à Hampton, en Virginie, où il s'est installé pour peindre.

Les inventaires du Smithsonian American Art Museum recensent 269 tableaux attestés de sa main.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le 59e régiment d'infanterie, la Wise's Brigade (vers 1867) huile sur toile, musée Amon Carter, Fort Worth, Texas (acq. no . 2001.7),
  • The Trump Card (1868), huile sur toile, 52,9 × 64,7 cm, Brooklyn Museum
  • A view of Mexico City with an encampment (1878), collection privée mexicaine.
  • Les Français sur la colline de l'Obispado, Monterrey (1880)
  • Le Bombardement de Fort Moultrie, port de Charleston (1864), la Batterie Marion (1863), musée de Charleston

Liens externes[modifier | modifier le code]