Conrad II de Souabe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Conrad II de Hohenstaufen (1167; † 15 août 1196) était duc de Franconie de Rothenbourg et de Souabe de 1191 jusqu'à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Conrad était le cinquième fils de Frédéric Barberousse et de Béatrice Ire et le frère de Henri VI du Saint-Empire. Duc de Rothenburg et de Franconie et duc de Souabe (1191-1196), il envisageait d'épouser Bérengère de Castille mais il mourut avant.

En 1191, Conrad fut présent à Rome pour la couronnement de son frère Henri VI. Il se joignit ensuite aux Normands dans les campagnes de Sicile de 1191 à 1194. Une chronique décrit Conrad comme « un homme complètement donné à l'adultère, la fornication, le défilement et toutes autres crasses; néanmoins, il était vigoureux et courageux pendant les batailles et généreux envers ses amis. »

Conrad est assassiné à Durlach en 1196, probablement par le mari d'une femme qu'il avait violée. Une autre version émanant de Burchard d'Ursperg dans la Chronique d'Ursperg indique que Conrad serait mort en l'espace de quelques jours d'une infection après une morsure du bout du sein gauche par une jeune fille qu'il tentait de violer pendant une campagne contre le duc de Zähringen[1].

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dietmat Rieger« Le motif du viol dans la littérature de la France médiévale entre norme courtoise et réalité courtoise ». Dans: Cahiers de civilisation médiévale. 31e année (n°123), Juillet-septembre 1988. p.  241-267.

Source[modifier | modifier le code]

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill, Leyde 1890-1893, réédition 1966, volume III, chapitre VIII et tableau généalogique n° 87 « Généalogie des ducs de Souabe, II: Les Hohenstaufen » p. 219