Conor Lamb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Conor Lamb
Illustration.
Conor Lamb en 2018.
Fonctions
Représentant des États-Unis
En fonction depuis le
(7 mois et 1 jour)
Circonscription 18e district de Pennsylvanie
Prédécesseur Tim Murphy
Biographie
Nom de naissance Conor James Lamb
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Washington, D.C. (États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Profession Procureur

Conor James Lamb, né le à Washington, D.C., est un procureur, militaire et homme politique américain. Il est membre du Parti démocrate.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prises de position[modifier | modifier le code]

Conor Lamb peut être considéré comme un démocrate modéré, voir conservateur de part ses positions. En effet il est opposé à une plus ferme régulation des armes à feu et s'est dit favorable au projet de taxation de l'acier et de l'aluminium étranger du Président Trump[1]. Il est également personnellement opposé à l'avortement, sans pour autant le remettre en cause[2],[3].

Ses points de désaccord avec les républicains sont pour autant majeurs: il critique la volonté des républicains de démanteler l'Obamacare en appelant à une réflexion bipartisane et s'oppose à la réforme fiscale souhaitée par Donald Trump qu'il qualifie de « cadeau » pour les plus riches[4],[5].

Il fait du travail un de ses cheval de bataille, ce qui lui permit de recevoir le soutien de nombreux syndicats lors de sa campagne pour le siège du 18e district de Pennsylvanie[6].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il est élu de justesse lors de l'élection législative spéciale pour le 18e district de Pennsylvanie en battant le candidat républicain[7],[8]. Ce district avait été remporté par Donald Trump en 2016 avec une avance de plus de 20 points sur Hillary Clinton[9].

Lors des élections de mi-mandats de novembre 2018, Conor Lamb est candidat dans le 17e district de Pennsylvanie, les circonscriptions ayant été redécoupées, ces dernières étant jugées très défavorables aux démocrates dans cet État[10]. Il remporte l'élection avec plus de 56 % des voix, devançant largement son adversaire républicain[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Taxes sur les importations d’acier aux Etats-Unis : « Le risque d’un conflit commercial n’est pas nul » », sur Le Monde.fr, (consulté le 12 mai 2018).
  2. (en) « Where Conor Lamb stand on the issues », sur CNN, (consulté le 13 mai 2018).
  3. « Conor Lamb, l’espoir des démocrates américains face à Donald Trump », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne).
  4. « Réforme fiscale : Donald Trump tient presque sa grande promesse », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  5. (en) « Where Conor Lamb stand on the issues », sur CNN, (consulté le 13 mai 2018).
  6. (en) « Meet Conor Lamb, the Democrat Who Could Pull Off an Upset in Pennsylvania's Special Election », sur Time (consulté le 13 mai 2018).
  7. (en) Joshua Jamerson, « Pennsylvania House Race Seen as a Test for Both Parties », The Wall Street Journal, 11 mars 2018.
  8. (en) Joshua Jamerson, « Inside the 9,1 $ Million Effort to Bolster Republican Running in Trump Country », The Wall Street Journal, 4 mars 2018.
  9. « Les démocrates américains sur le point d'infliger un revers à Trump en Pennsylvanie », sur BFMTV, (consulté le 15 mars 2018).
  10. (en) « The New Pennsylvania Congressional Map, District by District », sur nytimes.com, (consulté le 12 novembre 2018)
  11. (en) « Pennsylvania Election Results: 17th House District », sur nytimes.com, (consulté le 12 novembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]