Conon le Jardinier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saint Conon (Russia, 19 c.).jpg
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Conon.

Conon le Jardinier est un martyr chrétien en Pamphylie (mort en 251)

Hagiographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Nazareth, il s'installa à Magydos en Pamphylie. C'est là qu'il fut arrêté alors qu'il cultivait son jardin. On lui demanda d'abandonner sa foi. Il refusa se disant disciple du Christ crucifié. Le gouverneur lui fit enfoncer des clous dans les articulations et dans la plante des pieds et l'obligea à courir devant son char, nu comme un crucifié, pourchassé à coups de fouet jusqu'à ce qu'il tombe à terre d'épuisement. Alors, faisant le signe de la croix sur lui, il rendit son âme à Dieu. Il est fêté le 5 mars[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]