Congrégation des ouvriers chrétiens de saint Joseph de Calasanz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Congrégation des ouvriers chrétiens de saint Joseph Calasanz
Image illustrative de l'article Congrégation des ouvriers chrétiens de saint Joseph de Calasanz
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 3 février 1926
par Pie XI
Institut congrégation cléricale
Type apostolique
But aide des travailleurs
Structure et histoire
Fondation 24 novembre 1889
Vienne
Fondateur Antoine Marie Schwartz
Abréviation C.Op
Patron saint Joseph Calasanz
Site web http://www.kalasantiner.at/
Liste des ordres religieux

La congrégation des ouvriers chrétiens de saint Joseph de Calasanz (en latin : Congregatio pro operariis christianis a Sancto Iosepho Calasanctio) constitue une congrégation cléricale de droit pontifical, pour la pastorale auprès des jeunes et dans les usines.

Historique[modifier | modifier le code]

Antoine Marie Schwartz (1852 - 1929), prêtre autrichien, est le directeur spirituel d'une association de quinze membres fondée à Vienne en 1882 pour procurer assistance et éducation religieuse aux jeunes travailleurs. Le 24 novembre 1889 avec le consentement de l'archevêque de Vienne, il fonde une congrégation de prêtres pour gérer cette œuvre.

L'institut reçoit le décret de louange le 3 février 1926, il est définitivement approuvé par le Saint-Siège le 16 mai 1939.

Activités et diffusion[modifier | modifier le code]

Les religieux se consacrent aux travailleurs en particulier les plus jeunes, par à la pastorale dans les usines et à l'enseignement religieux dans les écoles professionnelles.

Ils sont présents en : Europe : Autriche. Amérique : Brésil.

La maison-mère est à Vienne.

Au 31 décembre 2005, la congrégation comptait 40 religieux dont 26 prêtres dans 8 maisons.

Notes et références[modifier | modifier le code]