Congrès des progressistes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Congrès progressiste
All Progressives Congress(en)
Présentation
Président Abdullahi Adamu (en)
Fondation
Siège 40 Blantyre Street, off Adetokunbo Ademola Street, Wuse II, Abuja, FCT
Secrétaire Iyiola Omisore (en)
Positionnement Centre gauche
Idéologie Fédéralisme
Progressisme
Social-démocratie
Nationalisme économique
Couleurs
Vert, blanc, bleu et rouge
Site web www.allprogressivescongress.orgVoir et modifier les données sur Wikidata
Représentation
Représentants
217  /  360
Sénateurs
64  /  109

Le Congrès des progressistes (en anglais All Progressives Congress, APC) est un parti politique nigérian fondé le en prévision des élections de 2015[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le candidat de l'APC, Muhammadu Buhari, remporte l'élection présidentielle de 2015 avec près de 2,6 millions de voix d'avance. Le président sortant, Goodluck Jonathan, reconnait sa défaite le [3],[4]. Alors porte-parole du parti et ensuite Ministre de l'information et de la culture dans ce gouvernement, Lai Mohammed déclare alors :

« L'histoire est en marche. C'est la première fois au Nigeria qu'un gouvernement sortant sera chassé du pouvoir par les urnes en recourant uniquement à des moyens démocratiques[5]. »

Pour la première fois dans l'histoire politique du Nigéria, une alternance politique a eu lieu. L'APC remporte en outre la majorité des sièges au Sénat et à la Chambre des représentants lors des élections législatives et sénatoriales organisées le même jour, mais manque de remporter une majorité qualifiée lui permettant de faire passer les lois sans l'accord de l'opposition[3],[4].

Adams Oshiomhole (en) est élu président du parti en . Le parti entre en crise interne pendant son mandat, une crise qui prend fin avec la suspension d'Oshiomhole effective en mars 2020. L'intérim est assuré par Mai Mala Buni (en) jusqu'à l'élection d'Abdullahi Adamu (en) en [6].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Année Candidat Premier tour
Voix % Rang
2015 Muhammadu Buhari 15 424 921 53,96 1er
2019 Muhammadu Buhari 15 191 847 55,60 1er

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Représentants Votes % Rang
2015
212  /  360
1er
2019
217  /  360
12 931 229 47,38 1er

Élections sénatoriales[modifier | modifier le code]

Année Représentants Votes % Rang
2015
60  /  109
1er
2019
64  /  109
13 392 474 48,31 1er

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Merger This Time! », sur P.M. News, (consulté le )
  2. (en) Mazen Maram, « Nigerian Biggest Opposition Parties Agree to Merge », Bloomberg,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a et b (en) « APC wins 214 House of Reps' seats », Punch,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  4. a et b (en) « APC wins 64 seats in Senate », Punch,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  5. « L'opposition proclame sa victoire au Nigeria », sur FIGARO, (consulté le )
  6. Liza Fabbian, « Nigeria: le parti au pouvoir a désigné son nouveau chef, Abdullahi Adamu », Radio France internationale,