Confession de Dordrecht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le protestantisme
Cet article est une ébauche concernant le protestantisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Confession et pacification de Dordrecht du 21 avril 1632, est un texte de base des « Baptistes que l'on nomme Flamands » contenant 18 articles de foi, avec parfois un ajout des « Frères Suisses » (un article au sujet du Saint-Esprit ajouté vers l'an 1660 par des frères anabaptistes de Suisse et d'Alsace) . Elle peut être considérée comme caractéristique des Mennonites modernes, quoique rédigée largement après le décès de Menno Simmons. C'est une confession de foi très répandue à ce jour parmi les diverses dénominations anabaptistes[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Horsch, Mennonites in Europe, Scottdale, Pennsylvanie, Mennonite Publishing House, , page 263

Lien externe[modifier | modifier le code]