Conférence de Lausanne (1922)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conférence de Lausanne.


La Conférence de Lausanne, dite aussi Conférence de Lausanne sur les affaires du Proche-Orient (1922 / 1923) est une conférence tenue à Lausanne, en Suisse. Son but était la négociation d'un traité pour remplacer le traité de Sèvres, qui, sous le nouveau gouvernement de Mustafa Kemal Atatürk, n'était plus reconnu par la Turquie. Elle a abouti au traité de Lausanne.

Historique[modifier | modifier le code]

La Conférence a eu lieu en deux parties: du 21 novembre 1922 au 4 février 1923 et du 23 avril 1923 au 24 juillet 1923[1].

C'est en marge de cette réunion internationale que l'impérialiste Moritz Conradi a assassiné le 10 mai 1923 le diplomate soviétique Vaclav Vorowsky[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Conférence de Lausanne... [Protocoles, vote final, projets de traités annexes à la date du 4 février. Convention entre la Grèce et la Turquie concernant l'échange des populations grecques et turques, signé à Lausanne 1e 30 janvier 1923. Accord entre la Grèce et la Turquie relativement à la restitution réciproque des internés civil et à l'échange des prisonniers de guerre, signé à Lausanne le 30 janvier 1923.][1]
  2. « Conférence de Lausanne (1922) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .